February 4, 2023
Marvel : toutes les premières de la Phase 4 auxquelles on ne s'attendait pas |  Cinéma


La phase 4 de Marvel s’est terminée avec Panthère noire : Wakanda pour toujours (ou, pour être plus précis, avec le spécial vacances des Gardiens de la Galaxie). Il y a beaucoup de sommes à tirer, et beaucoup d’entre elles sont visibles de tous : c’était la phase la plus difficile depuis la première. Après la clôture de Fin du jeu Marvel devait commencer un nouveau chapitre de son histoire d’édition et l’a fait avec des attentes monstrueuses sur ses épaules. Ceux qui, à l’arrivée de l’inconnu Homme de fer au cinéma, il n’a même pas obtenu du fan le plus exigeant.

La décision de Kevin Feige était de se diversifier. Le studio a exploré la télévision tout en subissant la voracité d’un Disney Plus en réserve de contenu. Au cinéma, en revanche, il a mis l’accent sur la diversité des styles et des genres abordés, au prix d’une étroite continuité de l’intrigue et surtout de l’esthétique. Bref, une phase 4 qui a suscité beaucoup de discussions mais qui a poussé Marvel Studios à tenter de nombreuses nouvelles “premières”. En partie à cause du besoin de renouvellement, en partie à la merci de la tempête. C’est à partir de là, plutôt que des succès ou des échecs, qu’il faudra commencer les réflexions sur son avenir.

Le premier flop Marvel

L’échec de Éternels il a de nombreux alibis. Il est arrivé dans une période de pandémie très compliquée, il avait Disney Plus comme béquille sur laquelle il est arrivé rapidement, il avait de nouveaux personnages sans échelle sur laquelle comparer le résultat et il n’y avait pas de Chine pour soutenir le box-office. Pourtant aussi Veuve noire et Shang-Chi ils sont arrivés dans une période tout aussi complexe (et sans Chine). La différence dans ce cas est que Éternels il a été rejeté par le public et surtout par un bon ou mauvais critique, avant cela, toujours en faveur du projet Marvel.

Le résultat comparatif du box-office et du consensus impressionne car il raconte le premier film Marvel qui a vraiment raté le coche. Réalisé par Chloe Zhao et un casting de premier ordre, Éternels il se voulait un fer de lance à la veine art et essai qui aurait dû convaincre une cible moins fidèle à la Maison des Idées.

Il s’est trouvé tout le contraire.

La première phase sans Avengers

Avengers : Fin de partie c’est un succès qui ne peut être battu. L’apogée narrative parfaite car elle était inattendue et impensable jusqu’à quelques années plus tôt. La stratégie de Marvel Studios est donc de reconstituer un panthéon de personnages auxquels s’attacher de toutes pièces. Changer la formation des Avengers en gardant à l’esprit que ce n’est pas le logo, mais la composition des membres qui décide du succès du “initiative”.

Donc, la phase 4 n’a pas de film Avengers. Et même pas un qui puisse s’approcher de cette idée ou de ces ambiances. Il nous a beaucoup manqué, pourtant ça aurait été fou de réunir l’équipe sans une bonne histoire pour l’étayer. Espérons que cette suspension (qui sera comblée par deux films qui s’annoncent colossaux dans les prochaines étapes), mène à plus de plaisir sur la route.

La première fois… d’une scène de sexe dans un film Marvel

Les super-héros proclament beaucoup d’amour, mais en parlent peu et en font encore moins. Par le passé, il y a eu des allusions ou des situations vaguement épicées (notamment avec Tony Stark), mais rien de significatif pour l’intrigue. Dans Éternels au lieu de cela, pour la première fois, dans les limites classiques du PG 13 bien sûr, nous voyons Ikaris et Sersi se faire plaisir. Ce fut comme un petit réveil pour Marvel qui a finalement commencé à parler du corps de super-héros en tant qu’objet d’attraction également (voirà Elle-Hulk).

Il faut espérer que ce n’est que le début vers une libération émotionnelle (pas seulement sexuelle) des super-héros, mais la prudence vue dans ce sens ne laisse pas présager une progression rapide dans ce sens. on verra

Premier pouvoir et responsabilité

Spider-ManSony Marvel Studios

L’histoire de Peter Parker de Tom Holland a commencé tellement dans les médias qu’on ne s’est même pas rendu compte qu’il manquait une pièce importante. Tony Stark était l’équivalent d’Oncle Ben pendant une bonne partie de la carrière du héros. Mais il n’a jamais eu le calibre moral dont un garçon avait besoin pour devenir un adulte. L’enfant araignée change à la fin de sa (première ?) trilogie Marvel Studios. Il le fait grâce à deux autres hommes-araignées et surtout grâce aux mots fatidiques : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Parlé par… Tante May !

C’est la première fois que nous les entendons dans un film MCU Spider-Man. Même s’ils n’étaient pas ratés, lorsqu’ils survenaient comme une surprise, c’était une émotion placée au bon endroit.

Premier quatrième film d’un personnage de Marvel

Thor : Amour et tonnerre téléspectateurs en colère comme promis. La révolution du personnage opérée par Taika Waititi ne semble pas destinée à durer longtemps, notamment en raison de l’actualité récente concernant l’acteur Chris Hemsworth. Pour Thor, il semble que le moment soit venu de changer. Il est père maintenant, il ressemble plus à Odin qu’à un jeune guerrier.

Cependant, il est également le seul personnage de Marvel à avoir contourné la trilogie avec un film solo. Comme si, après les deux premières tentatives d’arrêt, la saga Thor était partie d’un point de contrôle un peu plus en retrait et n’avait plus de chemin à parcourir.

Marvel Thor Amour et Tonnerre

Première fois à la télévision et sans méchant

Un univers qui s’étend horizontalement, qui ouvre ses bras et capture autant de personnages qu’il peut dans un filet. On change de média, du grand au petit écran. Marvel avait amené la structure sérielle au cinéma et se retrouve désormais soumis aux règles strictes de la série télévisée.Il reste encore pas mal de familiarité à prendre, surtout si l’on veut casser un peu la tradition, comme on le fait au cinéma.

Entre les hauts et les bas il y a eu un début comme Wanda Vision et une fin “méta” comme Elle-Hulk qui a remué les eaux dans le bon sens. Beaucoup peut être fait avec le nouveau média, et lorsque Marvel essaie, cela devient plus intéressant. C’est pourquoi les Présentations Spéciales d’une heure sont l’aboutissement le plus heureux de cette recherche de nouveaux formats.

Spécial vacances Gardiens de la Galaxie c’est donc une agréable parenthèse de Noël et surtout le premier film de super-héros sans méchant. Une expérimentation qui pourrait anticiper de futures ruptures dans les règles strictes qui guident le genre.

Animer… pour la première fois

Et qu’est-ce qui se passerait si…? c’est passé sous silence. De nombreux épisodes ont été gâchés, d’autres plus réussis. La première fois de Marvel Studios en version animée donne l’impression que c’est arrivé trop tôt, avant même que nous commencions à gratter le multivers. Vous ne pouvez pas comprendre son rôle dans la continuité : est-ce un espace libre pour expérimenter ou aura-t-il un impact ?

L’espoir est que la saison prochaine clarifie les idées et surtout donne aux créatifs le courage d’inventer des situations même absurdes, mais qu’ils jouent au maximum avec le concept du et si… ?

Merveille et si

Première fois en noir et blanc

Dans Wanda Vision quelques épisodes ont été filmés en noir et blanc devant de vrais publics. Tout comme les sitcoms d’antan. Loup-garou est une présentation spéciale qui rend hommage aux monstres universels avec le même grain photographique. Et qu’est-ce que cela signifie? Deux choses qui n’ont rien à voir avec les couleurs. Marvel a commencé à regarder loin en arrière et à rendre de plus en plus d’hommages manifestes. Et surtout, il a fait quelques incursions dans l’horreur.

Certes, encore une fois pour des produits qui peuvent être appréciés par un public familial, mais l’exploration des genres est enfin arrivée dans les zones effrayantes aussi. La main de Sam Raimi est prévisible. Sauf celle du compositeur Michael Giacchino pour la première fois dans un changement de cap. Le film en place Lame est devenu, après Loup-garousoudain intéressant.

Vous pouvez suivre Badtaste sur Twitch !



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *