January 27, 2023
L'avis d'Anelante sur le vingt-troisième épisode


La septième édition de Grand frère VIP il promet d’être “le plus long de tous les temps”. Pour cette raison nous avons décidé d’alterner nos avis classiques avec ceux de quelques visages connus, pour vous apporter un maximum de points de vue sur les nombreux épisodes de la téléréalité.

Voici l’avis de notre utilisateur aujourd’hui Aspiration:

Il faut reconnaître Alphonse Signorini être vraiment un Le roi Midas au contraire, tout le matériel trash potentiellement explosif qu’il touche devient joyeusement ennuyeux.

Imaginez alors ce qui est loffio déjà ab origine ! Comme si cela ne suffisait pas, à ce talent il faut ajouter le flair EXTRAORDINAIRE pour capter À LA VOLÉE ce que le public aime et ce qui ne l’intéresse vraiment pas…..pour ensuite se concentrer SCIENTIFIQUEMENT UNIQUEMENT sur ce qui ne l’intéresse pas .

Et l’épisode d’hier soir, bien sûr, n’a pas fait exception en nous offrant une série de productions dont nous nous serions volontiers passés, le tout au nom de mais vraiment on regarde des trucs depuis plus de 5 minutes et/ou le gaspillage malveillant de déchets :

1) LOFF STORY : “l’histoire” entre Edoardo Donnamaria et Antonella Fiordelissi c’est fini? Je ne sais pas. Quelle que soit sa fin ou sa poursuite, ce sera en général un désintérêt. Edouardaussi un bon fils mais essentiellement un Alexandre Proximité qui est probablement là-dedans Alphonse doit avoir un avantage pour chaque mec venant de Forums qu’il parvient à faire entrer dans la maison et “tomber amoureux”. Et Antonelleentra dans la maison en finissant, désireux de faire le Soleil 4.0après avoir été armé de (lire d’une voix à la Fantozzi comme “vêtements filini“) : 3/4 mots obligatoires à insérer ad kazzumune polémique dans laquelle s’impliquer pour gagner en visibilité (Entraine toi), l’arrogance envers tout et tout le monde du haut d’un maintenir et l’amour éventuel. N’ayant pas retenu l’attention sur TOUT le reste, elle s’est jetée sur l’amorazzo. Avec ce matériel, uniquement à cause de son père, elle a pu croire que quelqu’un d’autre que ses followers (mais même pas tous, seulement ceux qui ont une bonne gueule, ceux qui sont encore émus par les vidéos de Lentille et pour les demandes curieuses connexes de Higuain et Totti) cette “histoire” pourrait exciter. Et, ce soir comme toujours, les scènes de jalousie hystérique non motivée ou les dialogues tendus n’ont pas aidé

Grand frère

pour résoudre l’histoire de cette puanteur persistante de torpeur et d’embarras ! Aussi être moi Belli&Sorge les pauvres ont besoin d’un petit effort, les devoirs ne suffisent pas ! Pourtant ça se termine

Cela dit, je trouve le moment récurrent dans lequel il est claqué au visage de HILARIOUS Antonelle le manque d’appréciation du public, des commentateurs, de la mère Tavassi, des passants, et elle est toujours DÉTRUITE par eux, avec cette expression étonnée qu’ont les vaches quand le train passe. Je sais, je suis une mauvaise chienne, et le ciel m’a puni avec l’immunité donnée par brugace qui leur a fait reprendre des couleurs.

2) SAUVEGARDE PRIVÉE ROMITA: Les gens aiment Atilius Romita doivent être conservés, et consultés EN CONTINU ! C’est un TRASH WORLD HERITAGE, chaque expression de celui-ci peut causer des dégâts et des ravages, en particulier envers lui-même. Avec son ego de prix Pulitzer incompris mais toujours réduits à néant (la merveilleuse métamorphose de banquier en Fonzie genre farci) Massimo Boldi qui se trompe dans un cinepanettone aléatoire, se retrouvant devant la porte d’entrée en secouant l’acte frais et en appelant les carabiniers pour récupérer sa brosse à dents, et après avoir jeté du guano sur ce monde (et sur ces personnes) dans lequel il se vautre.

Pourtant, il n’est évoqué que pour les avertissements de Mimmozza et son avocat (ps : avocats, seule hygiène au monde !) et pour la dynamique inutile avec l’ancien sosie (…) de Ivana Trump version maintenant insupportable de Lunette Savino. LA HONTE!

Grand frère
En tout cas, je ne sais pas qui a le plus hâte d’être sous les feux de la rampe parmi la nana qui traîne ses mots de façon irritante en faisant semblant d’être attirée par Romitaet Mimmozza avec ses 5 000 tweets par jour et ses courriers légaux et non légaux

3) LA GUERRE DES WATUSSIS : du duel entre Wilma Goitch c’est un Edouard Vianello à la recherche d’attention 75 ans après “le watussi” je m’en serais bien foutu dans des conditions normales, et encore moins après que cet intermède négligeable ait interrompu la crise hystérique qui Romita aurait eu (surtout après avoir lu le tweet, on pouvait déjà voir l’œil scintillant et le coin de la bouche arqué de façon peu naturelle) en 5 secondes si on avait continué à parler du acte. Messieurs, avoir honte!

4) LES VIPPONES QUI N’Y SONT PAS : les nouvelles entrées puent (au mieux) l’insignifiance si ce n’est (si ça tourne mal) le gaspillage d’oxygène. On verra. De plus, comme pour les entrées précédentes, les cendres de Des draps ils sont encore frais et on cherche des nouvelles de la pauvre femme Miconi

5) PLAINTES ROMAINES : malheureusement, e Maria De Filippi docet (en fait maintenircomme il dirait ad kazzum Antonelle), une partie non minoritaire du monde du spectacle est infestée par le préjugé selon lequel si quelqu’un parle romain, il fait (rectius, essaie de faire) lehypersympathiquey h24, n’exprime pas un concept articulé même par erreur et a étudié à l’université le noyaualors c’est un phénomène.

Et ils nous offrent deux phénomènes, cette fois-ci ! Pour ce qui est de Luca Salatinoaprès avoir été menacé par Messieurs avec un “OR STOP WHIRING OR GET OUT”, il s’est adapté et à partir de ce moment il est non seulement invisible, mais aussi silencieux. Ce qui n’est malheureusement pas arrivé Tavassiqui par rapport àÎle pourtant, il a fait quelques progrès : le voilà costumé débitant des mots d’esprit et cherchant (…) l’amour, ici il fait les mêmes choses, mais déguisé.

À la place de Hengerina mais il y a Corvaietta (il sera inclus dans la promotion sub 1, si vous y réfléchissez). Comparaison globale oubliable, avec la seizième surprise un Tavassi en 4 épisodes de permanence, l’habituel Antonelle ce qu’il essaie de faire Filomena Marturano résultant Lori del Santo, les énièmes conseils d’un proche sur la stratégie à garder à la maison, et une tension amoureuse entre les deux aussi crédible que mes engagements d’arrêter avec trop de triglycérides et de sarcasmes. Ce ne sera pas le dernier épisode du feuilleton, j’en ai peur.


En tout cas, les trois quarts de la maison dehors et maman dedans Tavassi!

6) LES DOULEURS (AINE) DU JEUNE SPINALBERS : Il me semble clair que Spinalbèse y est allé pour deux raisons : il est l’ex de Belén et il aime la baise. Et un gars qui combine deux des plus grands amours professionnels de Alphonse (là Rodríguez e gli amorazzi), ne pouvait manquer d’être soulevée parmi les protagonistes.

Malheureusement, le problème est que la première personne qui se fout de toute l’histoire est la sienne Spinalbèsequi erre dans la maison à la recherche d’un garde-manger rappelez-vous de temps en temps avec qui Belénmais ensuite il s’écarte lorsqu’ils le mettent en jeu pour les exploits susmentionnés et non pour ses autres mérites, enterrant cependant la dynamique qui laborieusement Alphonse essaie de mettre la table (son “Jaël” devant de Genève qu’elle a été renvoyée juste pour ça, restera dans la légende).

J’aimerais moi aussi lui accorder le bénéfice du doute (j’ai trouvé l’entrée des sœurs et le récit de son histoire familiale émouvants et parmi les quelques moments intenses de l’édition, signe qu’il y a bien plus derrière l’apparence, vraisemblablement ) mais aussi ce truc PAS HISTOIRE avec la soeur Lamborghini chanté était un flop. Un truc forcé, mal écrit et pire joué. D’ailleurs, parmi les personnes présentes, il n’y croyait que Alphonsecelui qui croit encore au conte de fées du Grégorelli.

D’accord, maintenant vous revenez à la promotion de la vôtre ciddì (ahahahahahahha) et il doit trouver le prochain à câliner… entre autres, il y a une fille inconsolable qui, à cause de son père, a parié sur le cheval spompo, qui est soudainement revenu disponible, et les regards pendant le pré -pari peignage qu’ils étaient éloquents, je sais !

Quant au résultat du télévote, il était prévisible qu’il gagnerait Danièle Dal Moro par exclusion, encore une fois. Moins prévisible qu’il ne l’indique Sarah Altobello, à mon avis presque condamné. Seulement Charlie Gnochi et Romita ils peuvent nuire à sa sortie, étant les moins tolérés dans la maison par la suite Antonelle. L’important c’est que personne ne sorte Romita et le Rouges à lèvressinon cela signifiera que de grandes productions de Alphonse vous les méritez !

PS Oriana Marzoli grimpe rapidement dans ma liste de favoris, sapant George et Patrice… il est CLAIREMENT là pour faire des histoires, mais il le fait d’une manière tellement flagrante et en même temps naïve qu’il en est irrésistible !



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *