January 27, 2023
Les startups à 4 milliards de dollars dans lesquelles Arnault, l'homme le plus riche du monde, a investi


L’aptitude d’Elon Musk à investir dans des startups high-tech est bien connue. Moins connue cependant est la même propension de la part des Bernard Arnault. Le Français, co-fondateur, président et PDG de LVMH, a non seulement renversé le milliardaire de Pretoria en tant qu’homme le plus riche du monde, mais possède également un portefeuille riche (et moins connu) d’investissements dans des entreprises innovantes.

Depuis 2017, Groupe Arnault, son family office, investit dans l’innovation à travers la société de capital risque Aglaé. L’entreprise, selon son profil LinkedIn, est axée sur les opérations de 100 mille à 100 millions dans les “entreprises à actifs légers et les entreprises technologiques à croissance rapide à toutes les phases” et s’intéresse aux “places de marché, Saas, plates-formes de contenu et marques natives numériques”.

Comme le rapporte Sifted (données Dealroom), Aglaé a participé à 65 tours au total dans 31 startupsmajoritairement français, pour un total de 3,4 milliards de dollars investis. Parmi les opérations, quatre ont impliqué autant de licornes : Back Market, Manomano, Ankorstore et Meero.

Produits électroniques reconditionnés et DIY

Retour Marché, d’une valeur estimée à 5,7 milliards, est une scale-up fondée à Paris en 2014, qui a développé une plateforme dédiée aux produits électroniques reconditionnés. L’entreprise, qui déclare 6 millions de clients et des activités dans 16 pays (dont l’Italie) et trois continents, a levé des emprunts pour un total de 884 millions d’euros : 7 millions en 2017 et 41 millions en 2018 (également Aglaé en rond), 110 millions en 2020, 276 millions en 2021 et 450 millions en 2022. Sur la plateforme, les appareils sont testés par des vendeurs certifiés par le ecommerce, directement ou via les avis et avis clients, à qui l’on demande un avis en termes de fiabilité.

Manomano, valeur estimée à 2,6 milliards, est une entreprise française, fondée à Paris en 2013. Plateforme de commerce électronique de produits de bricolage, de bricolage et de jardinage, elle est une licorne depuis 2021. L’entreprise a collecté 696 millions d’euros depuis sa création : 355 en 2021 ( ronde à laquelle Aglaé a participé), 125 en 2020, 110 en 2019, 60 en 2017, 13 en 2016 et 2 en 2014. Explosée pendant la pandémie et active en France, Espagne, Italie, Belgique, Allemagne et Royaume-Uni, la déclare 7 millions de clients et un service b2b, à destination des entreprises. En Europe, le secteur du bricolage pèse 400 milliards d’euros.

Ankorstore, d’une valeur estimée à 2 milliards, est une scale-up fondée à Paris en 2019 qui a mis sur le marché une plateforme b2b dédiée aux entreprises indépendantes et locales. En effet, son système permet aux détaillants (environ 250 000) d’accéder à un catalogue de marques européennes dans sept catégories de produits : beauté, alimentation, maison, enfants, mode, bijoux et papeterie. La société, qui a levé un financement total de 417 millions d’euros, a obtenu le statut de licorne après un tour de table de 283 millions d’euros clôturé en 2022. En 2021, elle a clôturé une augmentation de capital de 100 millions d’euros. Aglaé a participé aux deux opérations.

Meero, d’une valeur estimée à 1 milliard, est une scale-up fondée à Paris en 2016. Sa plateforme b2b met en relation des photographes et des entreprises qui ont besoin d’images et gère l’ensemble du workflow, y compris la post-production (via des algorithmes d’Intelligence Artificielle). L’entreprise a levé 296 millions de financements, devenant une licorne en 2019, avec le bouclage d’un tour de table de 230 millions, après 45 en 2018 et 19,2 en 2017 (tous participés par Aglaé).

Le réseau social des chercheurs et la startup de l’énergie solaire

Aglaé a aussi investi dans l’anglais Betfair, plateforme de paris. Dans les deux tours de table (5 et 20 millions en 2019 et 2021) de la fintech parisienne Mooncard, une société qui traite des cartes de crédit d’entreprise utilisées pour les paiements et les produits de gestion des dépenses. Dans l’amorçage de la startup allemande ResearchGate, une plateforme sociale pour chercheurs dans laquelle Bill Gates a également investi, et dans l’amorçage de Solairedirect, une startup française active dans le secteur de l’énergie solaire.

Aglaé a également participé à la levée de fonds 2020 de 50 millions de MusicWorldMedia, la plateforme d’applications d’édition musicale française, et a investi dans la graine de Devialet, une startup parisienne qui s’occupe du développement et de la vente d’enceintes de haute qualité.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *