January 31, 2023
Hommes et femmes : l'avis de Chia sur l'épisode du 05/12/22


Chut! Tais-toi, quoi peut-être peut-être s’il y a luxe le trône de Lavinia Mauro pourrait sortir de cette boucle infernale dans laquelle il s’était glissé pendant des semaines (une boucle dans laquelle la tronista – d’une manière si obsessionnelle que les harceleurs du monde entier l’évitent ! – passait chaque épisode sacré à quémander des miettes à ses deux prétendants à faire simultanément cheveux et contre cheveux sur tout ce qu’ils faisaient en dehors du Héliosd’aller danser le week-end à commencer à suivre des blondes à moitié nues sur les réseaux sociaux) et trouver une lueur de sens avant qu’il ne soit trop tard.

Aujourd’hui à Hommes et femmes J’ai ENFIN revu le Lavinia qui m’a intrigué au début cheminet aussi leAlessio Corvino que j’avais tant aimé dans l’extérieur du premier baiser avec la tronista, quand elle avait fait ressortir son côté le plus sensible et le plus attentif. Devant toute l’empathie manifestée envers les Mauro laisser place à une série d’excuses ridicules juste pour justifier une réticence soudaine, bref.

Dans l’extérieur qu’on a vu aujourd’hui ENFIN ces pipponi infinis sur les discothèques, réseaux sociaux et merdes diverses* tu as laissé place à quelque chose de plus intime, de plus vrai. Et nous comprenons pourquoi Alexeïil peut difficilement exprimer ce qu’il ressent“. C’est la mort prématurée de son père due à une tumeur qui l’a amené à se construire une armure derrière laquelle cacher ses émotions car “quoi qu’il m’arrive, je suis plus fort. J’ai vécu pire.“.

Perdre quelqu’un qui était pour nous”un pilier, un point de repère, un ami. Une personne qui était plus qu’un père pour moi !» est une douleur impossible à surmonter, et ceux qui l’ont vécue le savent malheureusement bien. C’est pourquoi j’ai trouvé cet extérieur particulièrement excitant.

Je l’ai aimé Alexeï, qui a compris la nécessité de mettre un terme à la situation surréaliste qui s’était présentée et de (presque) tout recommencer. Je l’ai aimé Laviniaqui appréciait que son prétendant ait «frein à main desserré» et a su prendre du recul face à des aveux aussi délicats. Et j’ai bien aimé aussi Alessio Campoli, Je vais vous dire. Il était entré dans le studio chargé de chevrotine après s’être fait arnaquer à l’extérieur, prêt à tout reprocher au tronista. Mais lorsqu’il découvrit le pouquoi Lavinia elle avait préféré annuler le rendez-vous avec lui après celui avec Corbeau il a compris ses raisons. Et surtout le respect que le tronista a montré envers les histoires des deux.

Espérons maintenant qu’ils continuent sur cette voie, eh bien, nous ne méritions pas le déchiquetage de mar*ni dont nous avions été nourris ces dernières semaines. Et en parlant de ce que nous ne méritons pas, comment ne pas mentionner cet insoutenable MACIGNO de Alice Barisciani? Mais est-ce que quelqu’un qui met trois mauvais mots tous les deux mots a vraiment le courage barbare d’appeler les autres grossiers ? Serieux?

Mais à part l’INCOHÉRENCE TOTALE à passer de la surabondance à l’arrogance en affirmant que “par chance Caroline a été déverrouillé après avoir vu un épisode où clairement avait été placé nell’angoletto!” (jamais vu Caroline dans aucun coin de septembre à aujourd’hui, honnêtement. Mais si elle le dit…) à pleurnicher que “je vois Frédérick courtiser une autre et à ce stade, je ne sais plus quel est mon rôle !” dans les CINQ MINUTES.

Un instant avant le Carpanelli était celui qui”essaie DÉSESPÉRÉMENT de reconstruire un chemin“, quelques secondes plus tard, c’est elle qui le tronista “continuer à chasser“. C’est-à-dire, tellement?

Mais alors vraiment pour moi Barisciani rappelle terriblement ces femmes qui se découvrent cocu et ne s’en prennent qu’à leur amant. c’est-à-dire n’importe quoi Frédéric Nicotera dire ou faire avec Carola Carpanelli (même si parfois il n’a même pas besoin de dire ou de faire quoi que ce soit, parce qu’en la regardant il est déjà assez éloquent, c’est tout. Et c’est ça le problème, je sais…), Alice il s’en prend à lui, oui, mais relativement. Il préfère décharger toute sa colère sur son rival, avec une série de vulgarités dignes des pires débardeurs.

Aujourd’hui encore, par exemple, il est vrai qu’il a pris position en ne se montrant pas à l’extérieur car après le baiser avec le Carpanellije ne voulais pas te voir“. Dommage que dès son arrivée au studio elle se soit empressée de rassurer la tronista que “ce n’est pas que si on ne se présente pas à l’extérieur l’intérêt est parti, ça ne marche pas comme ça. J’étais juste très déçue !“. Une geisha. Rien qu’une geisha. Aussi discrètement grossier, soit dit en passant. Et c’est même surprenant si Frédérick puis chasse les autres?

PS. J’ai encore besoin de bouillie, Marie. Et dans l’affrontement d’aujourd’hui entre Gloire Nicoletti et Cristina Tenuta J’ai entrevu un poulailler potentiel. Faisons quelque chose, allez, parce que maintenant qu’il est parti Pinuccia Della Giovanna imiter un J’espère que tu besoin urgent de se mettre à l’abri !

Vidéo de l’épisode: Tout l’épisode – En dehors de Federico et Alice – Carola : “Federico si je ne suis pas d’accord avec toi…” – Alice : “Federico étais-je un moyen d’arriver à Carola ?” – Alice et Carola au visage dur – Alice : « Federico continue de courir après Carola ! – Le départ de Carola – Un chevalier pour Daniela – Gemma et la lettre déchirée – Alessio : « Je rencontre Rosita et Elena… » – Elena : « J’ai refusé beaucoup de numéros de téléphone ! – En dehors de Lavinia et Alessio – Lavinia et Alessio : la danse tendre – Lavinia : « Alessio C. nous ne sommes pas sortis parce que… » – Maria : « Lavinia tu n’as pas utilisé le ventilateur depuis un moment !

Vidéos non éditées: “Ça m’a tellement étonné !”



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *