February 3, 2023
Si tu me laisses t'épouser, le deuxième film ce soir sur Rai 1


Sara Lazzaro et Alessio Vassallo sont les protagonistes de la deuxième comédie romantique de la série Tant que ça se termine bien, Si tu me laisses t’épouser, diffusée ce soir 15 décembre sur Rai 1.

Rendez-vous ce soir 15 décembre à 21h25 sur Rai 1 avec le deuxième titre de la série Tant que ça se termine bien. Est intitulé Si tu me quittes, je t’épouserai la drôle de comédie romantique douce-amère, réalisée par le réalisateur du Frioul Matthieu Oléottoqui revient réaliser un film de la série pour la troisième fois (cette fois dans le splendide Palmanova), et interprété par Sarah Lazare Et Alessio Vassallo dans les rôles principaux, avec l’excellent casting de soutien habituel, qui comprend Paolo Calabresi, Marina Massironi, Pia Engleberth, Bebo tordu Et Paul Bernardini. Cette fois, le signal pour raconter une histoire d’amour… au contraire, qui part dès la crise classique de la septième année, prend ses racines dans le récit plus réaliste d’une précarité qui affecte les relations de nombreux enfants de nos jours.

Tant que ça finit bien : Si tu me laisses t’épouser selon Sara Lazzaro et Alessio Vassallo

C’est un bon moment pour l’actrice vénitienne Sarah Lazareinterprète de séries télévisées à succès telles que Bracelets rouges, Doc – Entre vos mains, les diables et bientôt dans la série Prime Video TV je suis Lillo. Il interprète ici Giulia, la moitié d’un couple autrefois très proche et maintenant dans une crise apparemment irréversible. Alors Sara a commenté l’histoire de Si tu me quittes, je t’épouserai: “Tout part d’une précarité que nous partageons, dans un moment de vie où, en tant que trentenaires, nous nous sentons trahis dans ce que nous voulons et pouvons faire. Le mariage, faux, est vu pour ce couple comme la seule solution pour s’épanouir et renaître, mais alors que nous nous engageons dans cette arnaque, nous nous retrouvons. C’est une histoire qui exorcise ces thèmes et où nous trouvons un soulagement dans les rires générés par le chaos et une situation inconfortable”.

Alessio Vassalloacteur de Palerme bien connu des téléspectateurs (Escouade antimafia, Les Borgias, Les médecins, La saison de chasse Et La concession du téléphone parmi les titres dans lesquels il est apparu), est Marco, le rêveur du couple, un homme un peu enfantin et très peu concluant, malgré de nombreuses belles idées. Voici comment l’acteur en parle : “L’imagination dans le personnage de Marco est fondamentale et au fond cela nous unit car nous les acteurs vivons toujours dans un monde imaginaire. C’est un personnage qui vit les yeux fermés et dort les yeux ouverts, il a tendance à ignorer la réalité. On rit beaucoup mais il y a des thèmes centraux très actuels, voire délicats, étant donné qu’on parle non seulement d’une précarité économique mais aussi émotionnelle. Notre histoire a une date de péremption, on a tendance à s’en foutre et on continue à trouver un truc surréaliste. Et puis il y a mon alter ego, le personnage du roman fantastique que j’écris, Captain Sigh. En lisant le scénario, je n’imaginais pas que je trouverais vraiment moi-même à côté de quelqu’un de deux mètres de haut en armure”.

Si tu me quittes, je t’épouserai : l’intrigue du film

Giulia et Marco sont un couple en crise comme beaucoup d’autres, ils se traînent par inertie et semblent n’avoir même pas l’énergie d’en dire assez ! Aussi parce que la séparation coûte cher et pas seulement pour le prix affectif : deux maisons, des charges multiples, le double des factures… Bref, il faut pouvoir se le permettre et Giulia et Marco, de vrais trentenaires, précaires et fatigués , sont également en crise économique. Après des années de vie commune, il continue de persévérer dans le rêve d’adolescent de devenir écrivain fantastique et elle, qui croyait autrefois au rêve de Marco, ne croit même plus au sien, s’est abandonnée à l’enseignement suppléant en tant qu’enseignante de soutien, attendant le compétition tout aussi fantastique. Dans l’année scolaire qui s’apprête à s’achever, Giulia a suivi Tommy, un Chinois de douze ans qui vit hermétiquement enfermé dans son monde de jeux vidéo et dont elle n’a pas réussi à ébranler le silence. Marco s’en occupe, mais elle ne le sait pas, partageant une partie de son univers narratif avec le garçon et trouvant une clé d’accès pour unir les fantasmes de chacun. Mais alors Giulia a aussi une idée bizarre et géniale : s’ils n’ont pas l’argent pour se séparer, ils pourraient se marier ! Evidemment faire semblant, juste pour rafler les cadeaux de parents généreux et puiser dans le trésor que sa mère a révélé à Giulia qu’elle avait en réserve pour son mariage. Vous engagez un acteur dérangé pour être prêtre, des musiciens débraillés, montez un buffet très radical et pas très chic et c’est tout. Puis il s’échappe et se partage enfin les routes en plus du butin. Dommage qu’à force de faire semblant, des idées étranges arrivent…

Les saisons précédentes, et le film précédent de celui en cours sixième saison de Tant que ça se termine bienrappelons-le, sont disponibles sur Raiplay.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *