January 30, 2023
Charlene di Monaco


Charlène de Monaco est est revenue distribuer des cadeaux de Noël à la Croix-Rouge pour les nécessiteux après la longue absence de l’année dernière en raison de la grave maladie qui l’avait frappée. A côté d’elle se trouve son mari Albert de Monaco. Les deux n’ont jamais été aussi proches qu’à cette occasion. C’est la première fois que leurs gestes publics d’affection ne semblent pas mis en scène. Et ce n’est peut-être pas un hasard si, quelques heures plus tard, la princesse a accordé une interview à Moine Matin où pour la première fois elle a raconté la douleur qu’elle éprouve avec elle en utilisant des mots d’espoir pour son avenir.

Charlène de Monaco, jamais aussi unie avec Alberto

Charlene de Monaco est arrivée à son rendez-vous avec la Croix-Rouge bras dessus bras dessous avec son mari Alberto. Elle s’est laissé photographier, donnant même quelques sourires aux objectifs. En d’autres termes, elle avait l’air plus sereine et plus en forme que d’habitude. La princesse a opté pour un look bon ton, avec des couleurs neutres, malgré le rendez-vous de Noël. En revanche, il n’a jamais aimé les couleurs fortes sauf pour certaines occasions de gala.

Charlène de Monaco, le look beige à la Kate Middleton, par Akris

Après la robe de Carolina Herrera pour le bal de Noël, Charlene semble inspirée au total outfit beige que l’on a vu il y a quelque temps arboré par Kate Middleton et que Letizia d’Espagne a aussi adopté avec manteau camel. La femme d’Alberto portait un look entièrement signé Akris, qui est sa marque préférée ces derniers temps. La tenue se compose d’un manteau camel, le plus aimé des têtes couronnées, d’un pantalon plissé de la même couleur et d’un col roulé en cachemire marron. Au pied du décolleté du reptile. Alors qu’elle a limité les bijoux à une paire de clous d’oreilles avec perles, pour obtenir une image plus sobre.

Charlene et Alberto ont ensuite distribué les cadeaux aux nécessiteux, leur ont parlé, leur ont serré la main et ont posé pour des photos. La princesse n’a jamais perdu son sourire et s’est toujours tournée vers son mari pour le soutien et le soutien.

En effet, dans l’entretien avec Moine Matin a dit que: “Ma famille est mon rocher» et c’est grâce à elle qu’il se débat pour sortir du tunnel de la maladie.

Charlène de Monaco sur la maladie : “J’ai moins mal”

On le sait, la princesse a été touchée en 2021 par une infection très grave qui a mis sa propre vie en danger, il lui a fallu un an pour pouvoir se montrer à nouveau en public. Cependant, les choses s’améliorent maintenant, pour dire que c’est Charlene elle-même dans une déclaration très rare, sinon unique, sur sa santé. “Je voudrais d’abord dire que Je me sens mieux aujourd’hui par rapport aux dernières années » et poursuit : « Je ressens moins de douleur et beaucoup plus d’énergie ». Mais ce n’est pas fini.

“Je me remets. Cela prendra encore du temps, mais je suis content. Ma famille et ceux que j’aime sont mon roc. J’aborde le futur, pas à pas, un jour à la fois.”

Il ne parle pas spécifiquement d’Alberto. Elle ne fait référence à lui que lorsqu’elle parle de ses enfants Jacques et Gabriella qui ont eu 8 ans le 10 décembre. La princesse parle de ses responsabilités malgré son jeune âge. “Avec mon mari, quand on doit se rendre à un événement, on leur explique quelle est la nature de cette cérémonie.” Mais il a ajouté : “Ils sont encore jeunes, ils continuent d’observer, d’apprendre, avant que cela ne devienne naturel pour eux”, même s’il a assuré qu’ils s’amusent beaucoup quand eux aussi participent.

Comme lors de la fête nationale monégasque qui s’est tenue le 19 novembre. Enfin tous les quatre étaient là après que l’année dernière la princesse ait dû les laisser tranquilles parce qu’elle était malade. « Nos enfants étaient très excités de participer à cette fête nationale et nous étions très fiers de voir leur maturité. L’unité familiale est essentielle pour nous.

Charlène a poursuivi en racontant à quel point Jacques et Gabriella sont très proches, les jumeaux ont un lien particulier et se soutiennent. L’année dernière, l’absence de leur mère les a mis à rude épreuve.

.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *