January 27, 2023
cartabie


supermarché

Amortissement anticipé sur les bâtiments instrumentaux appartenant à des entreprises exerçant des activités de commerce de détail (supermarchés, grands magasins, magasins, etc.); prime équitable jusqu’au 31 août 2023 ; renforcement de l’accompagnement des coopératives constituées de salariés sortant d’entreprises en crise ; superbonus 110% également pour les organisations à but non lucratif qui installent des systèmes solaires photovoltaïques; prorogation du 31/12/2022 au 30/06/2023 de l’utilisation en compensation ou du transfert du crédit d’impôt de 20% sur l’achat de carburant pour les entreprises agricoles et de pêche relatif au 3ème trimestre 2022.

Tels sont les principaux amendements proposés au projet de loi de finances 2023 rapporté à la Chambre des députés ; il s’agit de mesures visant à introduire dans l’ordre juridique des actions de lutte contre les surcoûts énergétiques et à favoriser la croissance des PME et la sauvegarde de l’emploi.

Amortissement des immeubles d’exploitation. Il s’agit d’une sorte d’amortissement accéléré, même limité à la période 2022-2026. Les quotes-parts d’amortissement du coût des bâtiments instrumentaux pour le fonctionnement de l’entreprise, opérant principalement dans les secteurs énumérés ci-dessous, seront déductibles dans une mesure n’excédant pas celle résultant de l’application du coefficient de 6% au coût des bâtiments eux-mêmes . La disposition proposée s’applique uniquement aux bâtiments instrumentaux utilisés pour l’activité exercée dans les secteurs marqués par les codes Ateco suivants (au sein desquels l’entreprise doit exercer l’activité principale) : 47.11.10 (hypermarchés) ; 47.11.20 (supermarchés) ; 47.11.30 (réduction alimentaire); 47.11.40 (superettes et autres commerces alimentaires non spécialisés) ; 47.11.50 (vente au détail d’aliments congelés); 47.19.10 (grands magasins) ; 47.19.20 (commerce de détail en magasin non spécialisé d’informatique, de périphériques, de matériel de télécommunications, d’électronique grand public audio et vidéo, d’électroménager) ; 47.19.90 (magasins et autres magasins non spécialisés vendant des produits non alimentaires); 47.21 (vente au détail de fruits et légumes); 47.22 (commerce de détail de viandes et produits à base de viande); 47.23 (commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques) ; 47.24 (commerce de détail de pains, gâteaux, confiseries et confiseries) ; 47.25 (commerce de détail de boissons) ; 47.26 (commerce de détail de produits du tabac); 47.29 (commerce de détail d’autres produits alimentaires). Les entreprises dont la valeur patrimoniale est principalement constituée d’immeubles, d’usines et de constructions servant directement à l’exercice de l’entreprise, adhérant au régime d’imposition des groupes (articles 117 et suivants du TUIR), pourront en faire usage également dans concernant les immeubles loués à des sociétés opérant dans les secteurs susmentionnés tant qu’elles adhèrent au même régime fiscal de groupe.

Des avantages fiscaux sont prévus pour le transfert gratuit de produits de consommation aux écoles dans le cadre de remises de prix de matériel informatique.

Bonnes foires. Les entreprises ayant leur siège opérationnel sur le territoire national qui participent à des salons internationaux organisés en Italie entre le 1er janvier 2023 et jusqu’au 31 août 2023, peuvent se voir reconnaître (une seule fois par bénéficiaire) une contribution de 10 000 euros pour le remboursement des dépenses.

Extensions bonus. Les modifications proposées prévoient la prolongation du crédit d’impôt pour les investissements dans le Sud et pour les investissements dans les Zones Economiques Spéciales (Zes) du 31.12.2022 au 31 décembre 2023. aux fins d’utilisation du crédit d’impôt pour les investissements en biens corporels 4,0 . La prolongation des délais de livraison des biens commandés au 31 décembre 2022 est également envisagée : le délai a été reporté du 30/6/2023 au 31/12/2023.

Coopératives. Afin de soutenir la création et le développement de coopératives composées de travailleurs pour le redressement des entreprises en crise et les processus de restructuration et/ou de reconversion industrielle, la dotation du Fonds pour la croissance durable est augmentée de 10 millions d’euros pour chacun des années 2023, 2024 et 2025.

Mesures contre l’énergie chère également pour les organisations à but non lucratif. L’objectif est d’étendre la déduction de 110% (superbonus) également aux organisations à but non lucratif pour les dépenses d’installations solaires photovoltaïques pour les interventions effectuées dans des zones ou des structures non annexes, y compris celles appartenant à des tiers, à condition qu’elles soient situées dans des centres historiques soumis aux contraintes du code du patrimoine culturel et du paysage. L’extension du taux de TVA à 5% pour la consommation des pompes à chaleur pour la climatisation hiver et/ou été est également envisagée.

Entreprises agricoles et de pêche. L’utilisation ou le transfert compensatoire de la prime de 20% due pour l’achat de carburant par les entreprises agricoles et de pêche au 3ème trimestre 2022 pourrait être prolongé du 31/12/2022 au 30/06/2023.

Amnistie de l’aide à l’énergie. En cas de cumul des incitations à la production d’électricité à partir de centrales photovoltaïques avec la réduction d’impôt pour les investissements environnementaux réalisés par les PME (art. 6, c. 13-19, loi 388/2000) le contribuable pourra bénéficier de l’amnistie pour laquelle il est prévu communication en vertu de l’art. 36, ch. 5, dl 124/2019, converti en loi 157/2019, dont les délais d’envoi devraient être prolongés jusqu’au 30/06/2023.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *