January 31, 2023
Generico dicembre 2022


Les portes vont se refermer, effet de la folle soirée d’il y a quelques semaines qui, par l’absurdité et l’insouciance, a rappelé à beaucoup le dernier précédent du championnat d’avril dernier.

Une étape cruciale dans le championnat

Ensuite, il n’y aura certainement pas le “Catanzaro due” sur le terrain, une formation toujours d’un niveau mais indéniablement moins agressive et moins expérimentée que celle utilisée jusqu’ici en bloc dans la course. Autant dire que le match de demain à Foggia – coup d’envoi à 20h30 – sera latéralement éloigné de celui consommé en coupe et terminé par l’élimination des aigles par la main des satanels. Une toute autre histoire, comme les Giallorossi eux-mêmes l’ont juré ces derniers jours. Il s’agira pourtant d’une étape cruciale dans le championnat qui interviendra vingt-quatre heures après l’engagement du principal poursuivant et donc avec un classement réécrit qui nécessitera sans doute une autre étape. Une force de plus.

GIALLOROSSI ICI … pas de match à l’extérieur pour Situm, Scavone, Rolando et Sounas chauffent leurs moteurs

L’entraîneur des aigles a soumis les derniers détails en ce sens à l’attention de son équipe dans la matinée, lors de l’entraînement de finition organisé pour des raisons logistiques sur le synthétique de Simeri Mare ; ce n’est que demain que la troupe atteindra les Pouilles avec un vol charter – destination Foggia – qui partira pour la maison immédiatement après le match. Situm n’y montera pas, bloqué comme évoqué par la luxation de son épaule gauche qui sera évaluée plus attentivement dans les prochains jours ; à la place, le jeune Scavone prendra sa place – qui semble gravir les échelons à son goût dans l’équipe première – et surtout Rolando et Sounas. Tous deux sont à la disposition de Vivarini pour le challenge mais aucun d’eux n’a pu débuter. En fait, le scrutin entre le Grec et Bombagi pour le rôle de mezzala résiste ; l’ancien Iemmello mènera l’attaque en tandem avec Biasci.

ROSSONERI ICI… Ogunseye et Peralta à l’avant, D’Ursi comme remplaçant, Petermann jouera comme meneur

Chez Satanelli, les absences certaines pour l’instant sont celles de Vuthaj pour la ligne offensive et de Malomo pour la défense : cependant, d’autres pourraient s’ajouter dans les prochaines heures comme l’a avoué Gallo à la veille. «Les décisions finales sont reportées à demain – a déclaré l’entraîneur des Rossoneri – Ce qui est certain, c’est que nous ne partons pas perdants en raison de l’écart de vingt points au classement et qu’avec un match à jouer entre les deux, le risque de gagner c ‘il est et nous voulons l’exécuter.’ L’idée que la victoire en coupe était une petite victoire ne passe pas bien. «Je n’aime pas minimiser le succès de mercredi: Catanzaro est venu ici dans une formation remodelée mais toujours pleine d’hommes importants. Avec la tête, les jambes et l’âme, nous le rejouerons demain ». L’idée du coach semblerait être de le faire sans modifications du onze déjà vu avec Ogunseye et Peralta devant et D’Ursi en renfort pendant le match. Petermann récupéré fera office de jeu.

CHIFFRES… les Giallorossi ont remporté trois victoires jusqu’à présent

On verra demain qui gagne et ce sera le énième chapitre d’une saga qui compte déjà trente et un matches de championnat dans les Pouilles. Les Giallorossi ont remporté trois victoires jusqu’à présent : la plus récente et explosive celle d’avril dernier déjà rappelée, qui s’est terminée par une corrida en raison des excès de la foule locale et avec des scores de tennis grâce aux accolades d’Iemmello et Biasci et des centres simples de Gatti et Vandeputte. La dernière victoire des satanelli remonte à novembre 2016 (1-0, Sarno) ; le premier passage à la place en février 1935 (2-0, Montanari et Baldi). Concours qui sera dirigé par M. Giordano de la section de Novara ; Bonomo et Cravotta les assistants, Lovison le quatrième officiel.

Compositions probables

FOGGIA (3-5-2) : Noble ; Sciacca, Di Pasquale, Rizzo ; Garattoni, Frigerio, Petermann, Di Noia, Costa ; Ogunsey, Peralta. Coq de troupeaux.

CATANZARO (3-5-2) : Fulignati ; Martinelli, Brighenti, Scognamillo ; Vandeputte, Bombagi, Ghion, Verna, Tentardini ; Biasci, Iemmello. Troupeaux Vivarini.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *