January 30, 2023
Retour à Foggia, Catanzaro sans Situm


Le Croate est blessé à l’épaule. Pour les scrutins Vivarini Sounas-Bombagi et Pontisso-Verna

La défaite de Foggia en milieu de semaine est maintenant dans le grenier. Et Catanzaro est prêt pour le match de championnat très important, à nouveau contre Foggia, toujours à la “Zaccheria”. Le match est le report de l’avant-dernière journée du premier tour, prévue demain soir à 20h30 en direct TV sur RaiSport.

Les Giallorossi arrivent après une semaine mouvementée, au cours de laquelle est intervenue la deuxième défaite de la saison en match officiel, après le 3-1 remédié à Modène fin juillet dans la « majeure » Coupe d’Italie. Catanzaro est sorti en quart de finale de la Coupe de Serie C, subissant son premier KO contre une équipe de son groupe et de sa catégorie. Justement ce Foggia qui, après un début de saison difficile, a retrouvé la volonté de se battre et les résultats avec Gallo. Deux succès contre Crotone (championnat et coupe), puis le scalp de Catanzaro. Les Rossoneri sont sortis du changement d’entraîneur et de DS ainsi que de l’arrestation pour un vote d’échange (révoqué il y a quelques semaines) du président Canonico.

Vivarini, après avoir snobé la Coupe d’Italie, est aux prises avec quelques doutes d’entraînement qui viennent directement de l’infirmerie. Pour l’entraîneur de Giallorossi, qui s’est exprimé à la veille du match à l’extérieur, «nous ne devons regarder que nous-mêmes, en pensant à faire notre travail au mieux avec sérénité et tranquillité car le championnat est long. Pensons à faire un résultat à Foggia, avec notre force de caractère et notre personnalitéessayant d’imposer notre jeu». Vivarini pense que Catanzaro ne devrait pas être conditionné par les tribunes vides car «les courses à huis clos sont toujours un peu étranges, mais comme dans toutes les situations, nous devons également être prêts pour cela».

Semaine troublée, disions-nous, car Le problème d’épaule de Situm ajouté aux conditions imparfaites de Sounas qu’il n’y aura pas à Foggia. Le Croate pourrait se qualifier pour Picerno, mais il est facile d’imaginer son retour après les vacances de Noël. Ballot dans l’entrejeu entre Sounas (récupéré) et Bombagi qui cherche un autre maillot de titulaire après le splendide doublé face à Francavilla. A la place de Situm il y aura Tentardini, avec Vandeputte à nouveau dévié vers la droite. Doute aussi pour l’autre place dans l’entrejeu, avec Verna utilisé en coupe qui pourrait laisser la place à Pontisso d’emblée. Vivarini a annoncé qu’ils joueront tous les deux pendant le match. Probablement une course de relais. Peu de doutes sur la suite de la formation avec le trio Martinelli-Brighenti-Scognamillo devant Fulignati, Ghion en direction, le couple Iemmello-Biasci devant.

Tout lisse dans la finition d’aujourd’hui à Giovino. L’équipe partira pour Foggia demain matin à 8h30 avec un vol charter direct vers l’aéroport de Foggia, puis rejoindra en bus un centre de retraite d’avant-match près de la ville des Pouilles en attendant le match. À Zaccheria, vous trouverez un climat très différent de l’année dernière. Dans ce cas également, le match a été reporté et devant les caméras de la Rai. Cela s’est terminé par un but pour Catanzaro, mais un mauvais spectacle dans les tribunes, avec l’invasion du terrain par certains fans des Rossoneri à la poursuite d’Iemmello, un ex détesté, auteur d’un doublé et prêt à marquer le troisième but sur penalty. . Le match a été suspendu pendant plusieurs minutes, Iemmello étant remplacé par Vivarini pour permettre au match de se poursuivre.

Des intempérances qui ont encore impliqué les supporters des Pouilles cette année, à l’occasion du match très crânien face à Avellino. Pour cette raison, Foggia-Catanzaro se jouera à huis clos. Dans les tribunes, en plus des journalistes et des initiés, il y aura 150 spectateurs, 75 accrédités pour chaque club. C’est dommage car le match aurait mérité un bien meilleur public.

Sur le front de Foggia, Gallo annonce un Foggia “open face” en conférence de presse d’avant-match. C’est peu probable, étant donné que Catanzaro “jouera le jeu” comme d’habitude et que l’une des armes les plus importantes à la disposition de l’entraîneur des Rossoneri est précisément la contre-attaque, comme l’a également démontré la Coppa Italia. Out Malomo et Vuthaj parmi les Pouilles, Petermann dans le doute qui devrait le faire à la fin, malgré le coup au nez remédié mercredi. A comprendre si l’ex D’Ursi, après le but en Coupe, sera re-proposé comme titulaire ou s’il sera une arme courante puisqu’il ne peut pas encore être à 100%.

Au cours de la semaine, les États-Unis ont rejoint diverses initiatives sociales. Du Téléthon à Marinatale, des visites d’écoles à la présence à l’exposition Museo del Calcio, les footballeurs et les managers sont les protagonistes au premier rang, depuis des mois, pour renforcer ce lien très fort qui s’est créé avec le tissu social de la ville et qu’il est essentiel de ramener l’enthousiasme et la passion dans le stade. À cet égard, le Catanzaro Store sur le Corso Mazzini est également ouvert en semaine.

La liste des convoqués

Gardiens: Fulignati, Rizzuto, Sala
Défenseurs: Martinelli, Fazio, Scognamillo, Brighenti, Scavone, Gatti, Mulè
Milieux de terrain: Tentardini, Welbeck, Rolando, Verna, Ghion, Pontisso, Sounas, Vandeputte, Katseris, Cinelli
Attaquants: Iemmello, Bombagi, Curcio, Biasci, Cianci


4 477



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *