February 3, 2023
Fiuggi, journée d'étude sur le "Code de crise et d'insolvabilité des entreprises"


Le 15 juillet 2022, le Code de crise et d’insolvabilité des entreprises: avec les dernières modifications introduites par le décret législatif no. 83/2022, le gouvernement italien a également mis en œuvre la directive UE 2019/1023 et attiré les dispositions du décret législatif 118/2021 sur le thème du règlement négocié des crises au CCII.

Le nouveau Code de crise met fortement l’accent sur l’importance de la prévention afin d’intercepter rapidement la crise des entreprises : les dernières interventions réglementaires ont prévu l’abandon du dispositif d’alerte, rendant les nouvelles mesures adaptées et permettant de détecter à temps les l’état de crise et d’intervenir (également) en recourant à la nouvelle institution du règlement négocié de la crise introduite avec le décret-loi no. 118/2021.

C’est sur ce thème et sur les deux macro-thèmes abordés dans le volume ‘Vérification des passifs et des plans d’allocation’par le juge délégué du Tribunal de Frosinone, le Dr Andrea Petteruti, qui fait l’objet de la journée d’étude, organisée par leBarreau de FrosinonedeOrdre des Comptables et Experts Comptables de Frosinone et de Maison de la Culture CiociaraEn accord avec Pbg Commissaires-priseurs et évaluateurs et avec le patronage de l’Ordre des Avocats de Rome, de la Ville de Fiuggi et de l’Institut « Michelangelo Buonarroti » de Fiuggi. Sponsor de l’événement la Banca Popolare del Frusinate.

Le volume édité par le Dr Petteruti est divisé en trois parties : la première est consacrée à la procédure de vérification du passif, la seconde à la vérification des crédits individuels et la troisième à la procédure d’affectation des sommes acquises à l’actif des procédure de liquidation et à la graduation des crédits individuels. Un volume qui permet donc au lecteur de comprendre clairement les principes procéduraux qui régissent la procédure de vérification, les questions liées à l’évaluation des crédits individuels et les critères qui permettent la rédaction correcte des plans d’attribution, ainsi que de retrouvez les références législatives et jurisprudentielles pour plus d’informations.

La journée s’ouvrira avec les salutations du Président du Tribunal de Frosinone, Dr Paolo Sordisuivi du président du conseil de l’ordre des avocats de Frosinone, de l’avocat Vincenzo Galassi; par le Président du Conseil de l’Ordre des Comptables et Experts Comptables de Frosinone, Dr Sandro Bartolini; par le président de la Banca Popolare del Frusinate, Dominique Polselli et par le maire de Fiuggi, l’avocat Alioska Baccarini. Puis la présentation par le professeur Dominique Célenzaprofesseur d’économie d’entreprise à l’Université de Cassino et du sud du Latium.

Voici les discours et les rapports qui seront introduits et coordonnés par le juge Petteruti : Renato Rordorf, ancien premier vice-président de la Cour suprême de cassation, illustrera les principes généraux du nouveau code de crise ; suivi de l’ancien président de la cour d’appel de Rome Luciano Panzani abordera le thème de la composition négociée et de la surveillance prudentielle de la banque ; alors ce sera au tour du docteur Giulio Andreani (Of counsel – Pwc – Tls) qui parlera de règlement fiscal dans les différentes prévisions et, par conséquent, du professeur de droit procédural civil à l’Université « La Sapienza » de Rome et membre de la Commission de crise du Coa de Rome, l’avocat Marco Farina, dont la contribution portera sur le lancement de la procédure unitaire : enjeux critiques et enjeux controversés.

Pour clôturer la première séance de discours celle de Joseph Scalettechef du Pbg.

Après la pause pour le déjeuner, qui sera servi dans la salle de réception du ‘M. Buonarroti’ de Fiuggi, la journée d’étude reprendra avec le discours intitulé « Crise contre insolvabilité »par l’ancien président de la section des faillites du tribunal de Naples, Lucius DiNossesuivi de l’avocat Daniel Landi de Pwc Tls Avocats et Comptables et membre de la Commission de crise du Coa de Rome qui abordera la question des structures organisationnelles de l’entreprise.

Les conclusions sont confiées au professeur de droit de la procédure d’insolvabilité à l’Université libre méditerranéenne ‘Giuseppe Degennaro’ de Bari et conseiller du barreau de Rome, l’avocat Antonio Caiafa qui parlera de ‘Changements subjectifs de l’entreprise dans l’entreprise en crise ou insolvable’.

Les réservations sont obligatoires pour participer à la journée d’étude : les avocats peuvent envoyer un e-mail à info@ordineavvocatifrosinone.it tandis que les comptables peuvent envoyer un e-mail à segreteria@fr.odcec.com. Pour les deux catégories professionnelles, la participation à l’événement donnera lieu à l’attribution d’un maximum de 7 crédits de formation professionnelle.

.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *