January 30, 2023
Espanyol-Torino 0-1 : Miranchuk signe le succès de la grenade en amical


Le Torino remporte le premier amical de la trêve grâce à un but de Miranchuk. En deuxième mi-temps formation expérimentale avec de nombreux Primavera, Djidji sauve sur la ligne en finale

Un but de Miranchuk al Toro suffit pour battre l’Espanyol d’une mesure lors du premier des deux matches amicaux programmés lors du stage d’entraînement en Espagne. Juric doit se passer des joueurs impliqués dans la Coupe du monde, de Linetty blessé et des fébriles Pellegri et Vojvoda. Une heure de bon jeu pour la grenade, puis un tourbillon de remplacements et une formation riche en Primavera dans la dernière demi-heure.

Les choix : Schuurs est de retour

Dans le onze de départ choisi par Juric, la présence de Schuurs se fait remarquer, remis de sa blessure à l’épaule et employé en défense centrale. Aux côtés du Néerlandais place Zima et Buongiorno pour compléter l’arrière-garde devant Berisha (Vanja toujours en vacances après la Coupe du monde). Au milieu de terrain espace pour le couple inédit Ricci-Ilkhan, avec la paire d’ailiers Bayeye-Lazaro. En première ligne, en soutien de Sanabria (Pellegri absent pour cause de fièvre), on trouve à la place Miranchuk et Karamoh.

Première moitié: Miranchuk le déverrouille

Après une entame caractérisée par des grenades gérant la possession, ce sont les Espagnols qui ont eu la première vraie chance du match à la 32e minute : Melamed s’est enfui de la défense de Toro mais a trouvé le rebond de Berisha avec ses pieds. C’est donc Karamoh qui mène, mais l’ancien attaquant de Parme commet une erreur sensationnelle face à face avec le gardien (une position de hors-jeu est alors signalée). Le match s’est enflammé dès les phases finales : à la 37e minute, Mato a frappé le poteau, deux minutes plus tard, Toro a pris l’avantage. Une belle frappe du gauche de Miranchuk ouvre le score, faisant avancer les hommes de Juric.

Deuxième partie: espace pour les jeunes

En début de seconde mi-temps, Juric a immédiatement opéré un changement en insérant Djidji à la place de Zima au centre-droit. La première occasion de la seconde mi-temps porte la signature de Sanabria, qui manque de peu le cadre après une combinaison entre Ilkhan et Miranchuk. Après une heure de jeu, Juric opte pour dix remplacements, alignant un Toro plein de jeunes joueurs : devant Gemello il y a Djidji, N’Guessan et Antolini, au milieu de terrain le couple Adopo-Gineitis avec Dembele et Wade sur le à l’extérieur. A la tête de l’attaque se trouve Caccavo soutenu par Seck et Garbett. Dès lors, les rythmes diminuent et l’entraînement, pour le moins expérimental, ne facilite certainement pas la manœuvre des grenades. Alors à la 86e minute un arrêt sur la ligne Djidji est providentiel, puis Gemello est réactif pour refermer le miroir sur les évolutions de corner. Les grenades sont ensuite revenues à être vues avec Seck, qui à la 91e minute a lâché son pied gauche depuis l’intérieur de la surface mais a raté la cible. Et c’est la dernière chance du match : Juric peut sourire, le premier amical sur le sol espagnol est bon.

Marqueurs: 39′ Miranchuk (T)

TURIN (3-4-2-1): Berisha (62′ st Gémeaux); Zima (46′ Djidji), Schuurs (62′ N’Guessan), Buongiorno (62′ Antolini) ; Bayeye (62′ Dembele), Ricci (62′ Adopo), Ilkhan (62′ Gineitis), Lazaro (62′ Wade) ; Miranchuk (62′ Seck), Karamoh (62′ Garbett) ; Sanabria (62′ Caccavo). Disponible: Passador, Fiorenza, Edera, Weidmann, Ciammaglichella. Entraîneur:jurique

ESPANYOL (4-2-3-1): Fernández (46′ Garcia Pons) ; Gil Regaño (73′ Keddari), Gomez Sola (46′ Calero Villa), Cabrera Sasia, Olivan (73′ El Hilali) ; De Souza (81′ Damae), Bare; Melamed Ribaudo (46′ Vidal Parreu), Lazo (60′ Gomez), Exposito Jean (73′ Martinez) ; Mato (80′ Braithwaite). Disponible: Lecomte.

Avertissements: 43′ Lazaro (T), 90′ Caccavo (T)



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *