January 30, 2023


THE NEXT GENERATION SHORT FILM FESTIVAL 7 - À Bari les 13 et 14 décembre

Franchit la ligne d’arrivée de la septième édition du “The Next Generation Short Film Festival”, un festival dédié aux courts métrages et aux expérimentations possibles entre cinéma et arts visuels, unique dans le sud de l’Italie. L’événement, dirigé par Tita Tummillo et Velia Polito, amène pendant deux jours les 18 œuvres en compétition dans les salles du Cineporto et du Cinéma ABC de Bari, résultat d’un appel ouvert qui a recueilli plus de 200 adhésions de toute l’Italie, avec des projections, première, échanges entre le public et les cinéastes présents pour l’occasion. Un projet organisé et promu par l’association «Alice sur le chemin et les arts», en collaboration avec AL.ice AreArtiEspressive, avec la contribution de la Puglia Foundation et le soutien de Cineporti di Bari – Apulia Film Commission, en partenariat avec Ibrida – Festival des arts intermédias, WeShort. Et avec le patronage de la Fondation “Pasquale Battista”, co-fondatrice du festival, du Département du Tourisme et de l’Industrie Culturelle de la Région des Pouilles et de la Municipalité de Bari.

Toujours attentif aux talents émergents, à la possibilité de nouvelles visions dans le domaine du langage cinématographique et de l’art vidéo, Le Festival du Court Métrage Next Short Generation des mardi 13 et mercredi 14 décembre décerne les lauréats des deux sections qui composent la compétition : le d’abord, « Cinéma », dédié aux œuvres qui utilisent une narration purement cinématographique ; et le second centré sur le « Film d’artiste », de courtes œuvres « hybrides » qui utilisent le langage vidéo comme outil d’expression au sens libre et large, non strictement linéaire. Après une première sélection faite par la direction artistique, en collaboration avec le réalisateur et plasticien Cosimo Terlizzi, 11 courts métrages et 7 films d’artistes arrivent dans les salles qui déclinent de manière unique et originale le thème Esprit, choisi comme leitmotiv de la septième édition . Un hymne aux capacités imaginatives des artistes et réalisateurs qui, avec leurs œuvres, offriront au public de Bari des points de vue personnels, uniques et des premières visions inédites.

“Regardez ce que vous ne pouvez pas voir. C’est le concept principal lié à « Esprit » – expliquent les directeurs artistiques Tita Tummillo et Velia Polito – qui nous a inspiré comme thème principal de la septième édition de The Next Generation. Ouverture à l’imaginaire, aux temps et aux silences d’un regard intérieur. Être capable de montrer ce qui est invisible pour les yeux, l’ineffable qui ne peut être traduit en mots, à travers une histoire. Le regard des finalistes sélectionnés est indépendant et essentiel, fait de peu de mots et de beaucoup d’émotions, de personnes et de simplicité. Des œuvres pour la plupart intimistes, qui racontent des relations silencieuses et des solitudes : pas toujours à comprendre dans un sens négatif, mais plutôt comme des formes de recueillement et d’observation ».

Les courts métrages en salles concourent pour les prix (Meilleure Réalisation, Meilleur Court Métrage, Meilleur Film d’Artiste et Meilleur Esprit) décernés par un jury de qualité, présidé cette année par Luigi Abiusi, critique de cinéma, commissaire d’exposition et enseignant, aux côtés de la réalisatrice Maria Guidone et le cinéaste Giuseppe Boccassini.

Le mardi 13, le festival s’ouvre officiellement à 19h30 au Cineporto (Fiera del Levante, entrée monumentale) avec “hybridations urbaines”: c’est le titre de la sélection organisée par Ibrida – Festival delle Arti Intermediali, partenaire officiel de The Next Generation. Pour l’occasion, la direction artistique, Francesca Leoni et Davide Mastrangelo, présente une sélection d’œuvres à Bari de la dernière édition du festival à Forlì. Les courts métrages sélectionnés sont « Panorama » réalisé par Gianluca Abbate, « Recitative » de Shir Handelsman et « Human Walker in Motion » d’Ethan Neon.

Vous entrez dans le clou du festival à partir de 20h40 avec la vision des œuvres en compétition : pour la section “Cinéma”, “The Breakdown” de Giulio Meali, “Agosto in fur” d’Alessandro Rocca, “Samira” de Massimiliano Battistella , « L’incanto » de Chiara Caterina et « Talafì » de Giovanni Merlini ; tandis que pour les films d’artistes, « Rouge » de Nunzia Picciallo, « Brûlé » d’Alessandra Breviario et « Extérieur jour » de Giulia Magno.

Le mercredi 14, le festival se déplace au Cinéma ABC (via Guglielmo Marconi, 14): la soirée s’ouvre à 19h30 avec la projection spéciale de “Faccia dipiluso” de Saverio Cappiello, tourné dans le quartier Libertà de Bari, le seul court métrage italien de compétition au dernier Festival du film de Locarno. Outre le réalisateur, le producteur Niccolò Accettura sera également présent dans la salle.

En ce qui concerne les œuvres en compétition, pour la section « Cinéma », les finalistes sont « Fradi miu » de Simone Contu ; « The Memory Atlas » de Domenico Centrone, « Sonnenstube » de Davide Palella, « This is you » de Marco De Luca, « Puiet » de Lorenzo Fabbro et Bronte Stahl, « Fiori » de Kristian Xipolias. Dans la section “Films d’artistes” concourent “Les enfants adorent se cacher” d’Angela Norelli, “Que viva !” de Giulia Savorani, “Ophelia” de Pierfrancesco Bigazzi et “Stolen Stones” de Furio Ganz.

.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *