February 4, 2023
prolongation jusqu'au 31 décembre 2023


La prime internet pour les entreprises et les professionnels a été prolongée pour toute l’année 2023. La date limite du 15 décembre pour demander le bon de connectivité a été reportée. Pour bénéficier de la prime jusqu’à 2 500 euros, vous pouvez vous adresser directement aux opérateurs de télécommunications accrédités

entreprises Et professionnels pourront demander le bonus Internet jusqu’à la fin de l’année prochaine.

décision de la Commission européenne approuvé le extension de la mesure en date limite le 15 décembre 2022.

Il peut être lu dans communiqué de presse de la Ministère de l’Entreprise et du Made in Italy du 7 décembre 2022.

La les opérateurs de télécommunicationspar conséquent, ils pourront activer les différents bon connectivité jusqu’à ce que le 31 décembre 2023. Il s’agit du bonus que l’on procure escompte sur facture Pour autant que 2 500 euros pour activer les abonnements a internet ultra-rapide.

Bonus Internet pour les entreprises et les professionnels : prolongation jusqu’au 31 décembre 2023

A quelques jours de date limitefixée à 15 décembrevient la décision du Commission européenne ce extension la bonus Internet pour entreprisesprofessionnels tout au long de la 2023.

Le l’annonce Ministère de l’Entreprise et du Made in Italy (ex MISE) à travers le communiqué de presse du 7 décembre 2022.

La mesure offre la possibilité de micro et PME Et Titulaires de la TVA demander un bons de connectivité Pour autant que 2 500 euros pour les abonnements à internet ultra-rapide.

L’objectif, en accord avec le PNRRest d’encourager la numérisation et le connectivité à la bande passante ultra-rapide du secteur manufacturier.

Grâce à décision de la Commission européennePar conséquent, la opérateurs de télécommunications ils pourront les activer bon jusqu’au 31 décembre de l’année prochaine.

extension a été demandé par Gouvernement compte tenu des plus de 430 millions d’euros encore disponibles, compte tenu également de l’extension du public de bénéficiairesqui depuis mai dernier comprend également des professionnels.

Le ministre de MIMITAdolfo Urso, a commenté la décision comme suit :

« C’est un excellent résultat, les entreprises l’attendaient pour éviter le gaspillage des ressources. Nous devons accroître le niveau de sensibilisation des entreprises, en particulier des petites et moyennes entreprises, sur la nécessité d’être ultra-connectées pour être compétitives sur le marché mondial.”

Plus précisément, ils peuvent bénéficier de la bonus:

  • micro, petites et moyennes entreprises;
  • les personnes physiques titulaires d’un numéro de TVA qui exercent seules ou sous une forme associée :
    • une profession intellectuelle (article 2229 du Code civil) ;
    • l’une des professions non organisées (loi n. 4/2013).

La contribution sera reconnue sous forme de réduction sur prix de vente de abonnements connexion internet ultra haut débit.

Bonus Internet pour les entreprises et les professionnels : comment demander le bon de connectivité

La entreprises la professionnelspar conséquent, ils pourront demander le bonus de connectivité jusqu’à la fin de l’année prochaine.

Les bénéficiaires peuvent déposer le demande directement à les opérateurs de télécommunications accréditéesen utilisant les canaux de vente habituels, jusqu’à épuisement des ressources et en tout cas dans le nouveau délai.

La contribution sera disponible via escompte sur facture et varie d’un minimum 300 euros à un maximum 2 500 euros. Ce sera là vitesse de connexion prévu dans le contrat stipulé pour déterminer le montant comptabilisé.

Plus précisément, ils sont disponibles quatre tranches de montant:

  • Bon de gamme A1: forfait de connectivité de 300 euros pour un contrat de 18 mois qui garantit le passage à des connexions avec un débit maximal de téléchargement compris entre 30 Mbit/s et 300 Mbit/s ;
  • Bon de gamme A2: contribution de 300 euros pour un contrat de 18 mois qui garantit le passage à des connexions avec un débit maximal de téléchargement compris entre 300 Mbit/s et 1 Gbit/s. Pour les connexions offrant des débits de 1 Gbit, le bon peut aller jusqu’à 500 euros contre les frais de connexion au réseau supportés par les bénéficiaires ;
  • Bons de bande B: bonus de 500 euros, toujours pour des contrats de 18 mois, avec un débit maximal de téléchargement compris entre 300 Mbit/s et 1 Gbit/s. La valeur du bon peut atteindre un maximum de 500 euros, reconnus pour couvrir une partie des frais de connexion engagés. Pour les coupons bande B, il existe un seuil de bande passante minimum garanti d’au moins 30 Mbit/s ;
  • Bon de classe C: apport de 2 000 euros pour un contrat de 24 mois qui garantit le passage à des connexions avec un débit maximal de téléchargement supérieur à 1 Gbit/s. Le bon peut être augmenté jusqu’à 500 euros contre les frais de connexion. Pour ce type de coupon, il existe un seuil de bande passante minimum garanti d’au moins 100 Mbit/s.

La décret du ministère du 24 novembre 2022 a, par ailleurs, modifié le panne de la Ressources parmi les différents types de bons :

  • 15 % pour les bons de type A (14 % pour les bons A1 et 1 % pour les bons A2)
  • 20 % pour les bons de type B
  • 65 % pour les bons de type C.

Sur le site de Infratelqui gère la mesure, leliste de la opérateurs accrédités.

.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *