January 27, 2023
En onze minutes Reggina étend Brescia à Rigamonti


De Monza à Reggina, d’Inzaghi… à Inzaghi. La Brescia tombe à Rigamonti (0-2) après presque un an de saison régulière sans défaite.

Les derniers à s’être imposés à Mompiano ont été les Brianza, le 5 décembre 2021 : sur le banc, à l’époque, était assis Pippo, le “bourreau” du mat blanc-bleu au premier comme un ex contre son passé.

Le canevas est clair dès le départ : le Reggina commande le jeu et plonge ses lames dans le ventre mou de la défense de Brescia. L’avantage se matérialise après 3′ : Hernani travaille le ballon sur la gauche et peint un joli lob pour l’insertion de Fabbian, qui échappe au marquage de Van de Looi et perce Andrenacci de la tête. L’équipe de Clotet accuse le coup et s’aplatit davantage, créant les conditions du double invité : le protagoniste est à nouveau le prodige Fabbian, capable de se faire prendre entre les lignes et de mettre la table (toujours avec sa tête) pour l’insertion de Ménez, qui est glacial devant Andrenacci et trouve le but à la scavette.

La Brescia peine à réagir, rebondit sur le mur d’amarante et ne produit qu’un seul danger dans le temps additionnel de la première mi-temps avec un pied droit étranglé de Ndoj, que Colombi contrôle en deux temps, évitant l’arrivée de Moreo dans les temps. Pourtant, c’est un éclair dans le noir absolu de la soirée des garçons de Clotet, peu concluant dans sa construction et incapable de réagir aux adversités du match. Pep met la main sur son onze à seulement un quart d’heure de l’expiration : probablement un geste tardif, qui ne permet pas à son équipe d’essayer au moins d’organiser une contre-offensive.

Elle se termine 2-0 pour la Reggina d’Inzaghi, qui inflige à “sa” Brescia la quatrième défaite de la saison en Serie B.