January 27, 2023
Juventus, Agnelli part.  L'ensemble du conseil démissionne.  Gianluca Ferrero sera président - Football


La France contre l’Angleterre, Mbappe et Giroud contre Kane et Saka. Ce sera un match plein de suggestions qui se profile dans l’un des quarts de finale de la Coupe du monde au Qatar après les victoires des champions en titre sur la Pologne et des vice-champions d’Europe sur le Sénégal en huitièmes de finale. (LA CHRONIQUE)

Rivalités historiques et grandes ambitions, champions matures et jeunes talents se retrouveront sur le terrain pour départager l’un des demi-finalistes, un rendez-vous arrivé tous les deux de la même manière, souffrant au début puis s’étalant. Dans la lignée du match remporté 3-0 par les Bleus, l’équipe de Gareth Southgate a aussi un peu peiné contre les Lions de la Teranga mais avec le une-deux marqué avant la pause par les vétérans Henderson et Kane le match Au Bayt Stadium c’était pratiquement fermé. La finale 3-0 a été signée par Saka en début de seconde période, avec une passe décisive de Foden, un signal des jeunes champions d’Angleterre. – Bellingham a également brillé parmi eux ce soir – lancé notamment chez les prochains rivaux.

L’entraîneur anglais a renoncé à Rashford, même après ses deux buts contre le Pays de Galles lors du dernier match de groupe, et a reconfirmé l’ailier d’Arsenal Saka, qui avait disputé les deux premiers matchs du tournoi, comme partant. Sterling a également manqué au dernier moment, quittant la retraite pour “raisons familiales”. Au Sénégal, compte tenu de la disqualification du milieu de terrain Idrissa Gueye, Nampalys Mendy a été déployé à sa place tandis que Diatta a été préféré à Pape Gueye d’ailier gauche. Boulaye Dia a été confirmé au centre de l’attaque et l’attaquant de Salernitana a été le joueur le plus dangereux pour son équipe, notamment en première mi-temps. Déjà dans le quatrième, il a produit un tronçon insidieux, que l’expert Maguire a déjoué avec beaucoup de difficulté, et a toujours tenu l’arrière-garde anglaise en alerte, tandis que la grande quantité de jeu de l’équipe de Southgate n’a pas produit de résultats appréciables de l’autre côté.

Vers la demi-heure de jeu, le Sénégal a failli prendre deux fois l’avantage: à la 28e minute, Diatta centre pour Dia dans la surface, puis un rebond place Sarr devant Pickford mais le tir passe au-dessus de la transversale. À la 32e minute, Sarr a lancé Dia dans la surface et le tir de la grenade infaillible a été bloqué par le n°1 d’Everton. L’Angleterre était gênée mais prenait l’avantage avec le premier ballon au sol.

À la 38e minute, Bellingham lancé par Kane sur la gauche a offert une passe décisive de l’arrière pour Henderson, qui a pris le pied au but. Le Sénégal a accusé le coup, ouvrant de nombreux passages pour les joueurs adverses rafraîchis et juste avant la pause Kane l’a encore puni : 2-0, le premier but du capitaine et un match résolument concentré.

En seconde période, Aliou Cissé a tenté de bousculer son équipe avec trois remplacements mais sans obtenir de résultats et avec des espaces qui se creusent même les compétences de Koulibaly n’ont pas suffi à éviter la finale 3-0, résultat d’une fente et d’un centre à la 12e. minute Foden pour Saka, très libre dans la surface pour de nouveau battre Mendy. Le but a forcé le Sénégal à déposer les armes, avec beaucoup de regrets pour un tournoi qu’il a dû jouer sans son arme la plus dangereuse, Sadio Manè. Koulibaly a tout fait pour se rattraper, même en tant qu’attaquant, mais lorsque la barre a été relevée, même le rêve des champions d’Afrique de revenir jouer en quart de finale 20 ans après la dernière fois s’est évanoui.

Angleterre (4-1-2-3) : Pickford ; Walker, Stones (32′ St Dier), Maguire, Shaw ; Riz; Henderson (37′ St Philips), Bellingham (31′ St Mount); Saka (20′ St Grealish), Kane, Foden (20′ St Rashford). (13 Pope, 23 Ramsdale, 12 Trippier, 16 Coady, 18 Alexander-Arnold, 24 Wilson, 25 Maddison, 26 Gallagher). Tous. : Southgate.

Sénégal (4-4-1-1) : E. Mendy ; Sabaly, Koulibaly, Diallo, Jakobs (39′ st Ballo-Touré) ; I.Sarr, N.Mendy, Ciss (1′ st B.Dieng), Diatta (1′ st P.Sarr); I.Ndiaye (1er Gueye) ; Dia (27′ st Diedhiou). (1 S.Dieng, 23 Gomis, 2 F.Mendy, 4 P.Cissé, 7 Jackson, M.Ndiaye, 24 Name, 25 Loum, 8 Kouyaté). All. : A. Cissé.

Arbitre : Cisneros (Salvador).

Buts : dans le pt 38′ Henderson et 48′ Kane ; dans la 1ère 12′ Saka.

Averti : Koulibaly pour jeu déloyal. Corners : 3 – 3. Temps de récupération : 4′ et 4′. Remarques : 67 000 spectateurs.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *