February 4, 2023
Test du MSI Summit MS321UP, un excellent moniteur pour le bureau et la productivité


Il y a à peu près un an, Prolongation MS a lancé pour la première fois sur le marché certains produits de sa nouvelle gamme d’appareils dédiés aux utilisateurs professionnels. Je parle évidemment de la famille d’appareils regroupés sous le nom de Summit, qui comprend également le récent moniteur Sommet MS321UP qui m’a accompagné pendant quelques semaines sur le bureau et dont je veux aujourd’hui vous parler de ses caractéristiques et de ses performances.

Parlons de Écran de 32 pouces de diagonale conçu pour la productivité et les tâches de bureau qui, cependant, fait également un clin d’œil à un utilisateur plus orienté vers la création de contenu. Ce n’est certainement pas un moniteur pour l’étalonnage professionnel des couleurs, mais disons que dans le domaine des prosommateurs, il peut être considéré comme un produit absolument valable pour ses caractéristiques.

SOMMAIRE

ESTHÉTIQUE ET MATÉRIAUX

La famille de produits MSI Summit est, comme déjà mentionné, composée de appareils conçus principalement pour les entreprises et les utilisateurs professionnels. C’est précisément pour cette raison que les ordinateurs portables et les autres périphériques appartenant à cette série sont très précis en termes de conception et de matériaux et offrent généralement un look assez sobre adapté à une intégration dans tout type d’environnement de travail. La Summit MS321UP épouse parfaitement cette philosophie avec des solutions et des finitions de bonne qualité combinées à une structure très solide.

En partant du bas, nous avons une base rectangulaire qui intègre la greffe du bras sur lequel le panneau sera placé. Ce la greffe est décentralisée et veille à ce que le centre de gravité du produit tombe plus ou moins en correspondance avec le centre de la base maintenant ainsi très bonne stabilité tout en économisant un peu de place sur le bureau. En renversant la base, nous trouvons des pieds en caoutchouc antidérapants sur tout le périmètre de celle-ci et le système de couplage rapide du bras de support qui peut être fixé sans l’utilisation d’outils.


Le bras de support est de forme cylindrique et est composé d’aluminium et de plastique. Je dois dire que dès que vous le soulevez, il est immédiatement évident qu’il est construit pour être vraiment robuste, même si vous sacrifiez quelque chose en termes de légèreté. Ce support intègre alors le système de réglage hydraulique de la hauteur, ainsi qu’un crochet en plastique utile pour faire coulisser les câbles le long du plot de manière plus ordonnée.

Au bout du bras on trouve alors un plaque métallique avec trous de fixation répondant à la norme VESA 100 et qui sont évidemment utiles pour ancrer le panneau. La charnière qui permet de régler l’inclinaison du moniteur offre la bonne résistance et permet un mouvement très fluide, excellent pour affiner ce paramètre.


Une fois assemblé le MSI Summit MS321UP les profils très fins du panneau sont immédiatement perceptibles; on ne parle que de 2 mm auxquels s’ajoutent environ 8 mm de bord noir de l’écran lui-même, pour un cadre qui a donc une mesure totale de 10 mm sur les deux côtés et en haut. La zone inférieure utilise un bord en plastique dur de 25 mm, qui est biseauté en haut et en bas pour être plus esthétique.


Juste le long du bord inférieur, nous trouvons le bouton d’accès au logiciel de contrôle MSI (à gauche) et le bouton d’alimentation (à droite), avec le joystick pour activer et contrôler le menu OSD juste derrière ce dernier. Des trous de chaque côté permettent ensuite de positionner le support de câble de la souris de gauche à droite.

ERGONOMIE ET ​​FONCTIONNALITÉS

Je dois admettre que tout droit sorti de la boîte et assemblé, l’écran a l’air massif et il a fallu quelques jours pour s’habituer à sa présence sur mon bureau. Malgré cela, la base est absolument solide et stable et les ajustements permettent de la positionner de la manière la plus agréable à notre position. Le moniteur pèse 9,7 kg, ce qui contribue également à la stabilité, mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le système de réglage est au contraire absolument “doux et léger” et nous permet de faire tous les réglages “avec un doigt”.


Il peut être levé et abaissé, mais aussi tourné, dans un sens comme dans l’autre, et incliner vers l’avant ou vers l’arrière; bref, vraiment le maximum de polyvalence de ce point de vue.

Comme vous l’avez peut-être deviné, on parle donc d’un affichage de 32 pouces de diagonale au format 16:9 et réalisé avec la technologie IPS et une résolution de 3840×2160 pixels. N’étant pas un moniteur de jeu, le taux de rafraîchissement s’arrête à 60 Hz tandis que le temps de réponse GtG est de 4 ms. Parmi les caractéristiques les plus importantes à prendre en considération, nous trouvons la compatibilité avec la norme VESA DisplayHDR 600 et prise en charge de la technologie AMD FreeSync.

FICHE TECHNIQUE MSI SUMMIT MS321UP

  • 32″ IPS en 16:9 (8 bits + FRC)
  • Résolution : 4K, 3 840 x 2 160 pixels
  • Taux de rafraîchissement : 60 Hz
  • Temps de réponse : 4ms GTG
  • Couverture de couleur :

    • 95% DCI-P3.
    • 98 % sRVB.
    • 89 % Adobe-RVB.

  • AffichageHDR 600.
  • Contraste : 1000:1.
  • Luminance maximale (SDR) : 400 cd/m².
  • Luminosité maximale (HDR) : 600 cd/m².
  • Capteur de luminosité automatique
  • AMD Freesync.
  • KVM, PiP et PBP.
  • Connexions:

    • 2xHDMI 2.0
    • 1x DisplayPort 1.2
    • 1x USB-C avec DisplayPort
    • CONCENTRATEURS USB :

      • 3 ports USB-A 3.0
      • Lecteur de carte SD

    • 1 entrée audio.
    • 1x sortie audio.

  • Base réglable en hauteur, panneau rotatif et inclinable
  • Fourni : cordon d’alimentation, câble USB-C et DisplayPort
  • 727,1 x 235 x 460,78 mm
  • 9,7 kg

D’après les spécifications, nous pouvons alors certainement remarquer l’absence d’un système d’enceintes. Contrairement à certains concurrents, en effet, le long du périmètre du moniteur, nous ne trouvons pas de haut-parleurs et, par conséquent, il sera nécessaire de connecter des haut-parleurs externes à notre PC.

En revanche, la disponibilité en termes de connexions est bonne. Ils sont facilement accessibles en bas à l’arrière du moniteur et comprennent 2 HDMI 2.0, un DisplayPort 1.2, un USB-C avec prise en charge DisplayPort, un USB pour la configuration à distance, un deuxième USB-A pour les données et une prise audio, ainsi qu’un emplacement pour carte SD pratique.

PERFORMANCE

Évidemment, pour tester les performances de ce moniteur, nous avons utilisé le notre sonde XRite i1 Display Pro et le logiciel Calman habituel dans sa version la plus récente. Les résultats renvoyés par les mesures étaient décidément bons et presque toujours conformes à ce qui avait été déclaré par l’entreprise. Mais allons-y dans l’ordre et commençons à parler de luminance.

MSI n’indique pas de valeur de luminance maximale pour ce moniteur, mais le fait qu’il soit certifié VESA DisplayHDR 600 devrait supposer qu’il est proche de 600 nits. En effet, notre mesure HDR nous a donné près de 550 nits, qui chutent à environ 400 en mode SDR. Un bon résultat compte tenu de la catégorie de produit et de l’objectif théorique pour lequel il a été conçu. La valeur de rapport de contraste, qui est sorti à 1098: 1, est alors légèrement supérieur au 1 000:1 revendiqué par MSI. Ce n’est pas un chiffre impressionnant; si vous utilisez le moniteur dans une pièce très sombre, vous constaterez peut-être que vous n’obtenez pas de noirs très profonds, mais cela reste un résultat satisfaisant pour un panneau IPS 4K.

Mais ce n’est pas tout, ce moniteur offre également une très bonne couverture de l’espace colorimétrique pour la norme sRGB, c’est 100 %, 99,7 pour être exact. Et nous approchons également des 100 % pour la norme DCI-P3 ; notre mesure était de 97,6 %. En élargissant encore le gamut et en prenant l’espace colorimétrique Adobe RVB comme référence, on s’arrête cependant juste au-dessus des 90 %. Ici aussi, ce sont des valeurs très intéressantes qui correspondent au déclaré.

Il existe cependant une situation dans laquelle les données déclarées par MSI ne correspondent pas à ce qui est mesuré. Il s’agit de précision dans la reproduction des couleurs. La société précise que ce moniteur est calibré en usine et arrive entre les mains de l’utilisateur avec un Delta E inférieur à 2. En réalité le panneau n’est pas si précis; l’erreur mesurée dans nos tests est un peu plus élevée mais nous n’excluons pas que cela puisse être un problème avec notre échantillon.

LOGICIEL DE GESTION

Comme tous les moniteurs, celui-ci aussi MSI Summit MS321UP propose son propre menu OSD avec un assez grand nombre de possibilités d’interaction. Le menu contextuel est géré par un petit joystick positionné en bas à droite qui peut être déplacé dans les quatre directions classiques et cliqué pour sélectionner des éléments. Le menu est assez bien organisé, les différents items sont bien visibles et bien mis en valeur quand on les sélectionne ; le seul inconvénient est la réactivité, pas exactement au top. Cela prend quelques instants avant d’apparaître et il arrive, en fait pas trop souvent, que les entrées ne soient pas toutes reçues correctement et instantanément.

Comme déjà mentionné, le menu comprend de nombreuses options que la plupart des utilisateurs apprécieront certainement. En son cœur, nous trouvons, par exemple, la possibilité de sélectionner le gamma et la température de couleur, ainsi que la luminosité et la saturation. En dehors de cela, il est également possible de modifier le préréglages d’étalonnage en quelques clics, passant ainsi de sRGB à Adobe RGB ou Display P3 en quelques instants. Il existe également trois solts d’étalonnage personnalisés qui peuvent être stockés puis accessibles de la même manière que les préréglages.

En plus du menu OSD, MSI vous permet de contrôler les options liées à la configuration du moniteur également via un logiciel installé sur votre PC. Pour ce faire, connectez simplement votre PC avec un câble USB-A et téléchargez et installez l’application Productivity Intelligence.

À partir de cette application, nous pouvons activer les différents profils de moniteur, en créer de nouveaux, activer et désactiver la luminosité et la netteté automatiques. En bref, tout ce que nous pouvons faire avec le menu OSD et même quelque chose de plus, y compris la possibilité d’activer l’affichage des règles sur les côtés du moniteur et le modèle pour la règle 2/3 ; ce sont des détails mais ils plairont à certaines catégories d’utilisateurs comme les designers par exemple.

CONSIDÉRATIONS

En résumé, nous pouvons donc dire, comme déjà mentionné dans le titre, que ce MSI Summit MS321UP est un bon moniteur professionnel pour la productivité. Il a une couverture de couleur enviable pour la plupart des espaces colorimétriques utiles, est très lumineux, même par rapport à plusieurs concurrents, et garantit une haute résolution et une excellente définition. Toutes les fonctionnalités qui contribuent à avoir une expérience utilisateur satisfaisante dans la plupart des situations.

Ce n’est certainement pas le moniteur parfait, les haut-parleurs manquent, il existe des solutions qui garantissent des noirs plus profonds, et le 144Hz aurait pu être là pour une utilisation hybride incluant même un peu de gaming. Cela dit, il faut aussi jeter un œil au prix. La liste de prix parle de 899 euros mais en ligne elle est déjà disponible à des chiffres qui tournent autour de 700 euros. Ce n’est certainement pas un moniteur bon marché, mais c’est absolument le cas en accord avec les alternatives.

Nous nous excusons pour l’absence de photos prises par nous, malheureusement les fichiers ont été corrompus lors du transfert depuis la carte SD et le moniteur n’était plus disponible pour en prendre de nouvelles

POUR ET CONTRE



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *