February 4, 2023
Foto di Redazione


A 19h00 la première course spéciale de la saison : Sofia, qui part avec la n°12, pour un nouveau triplé comme en 2021 (même si elle n’a plus couru en super-g depuis l’accident de Cortina). Brignone première italienne avec le numéro 6 pour défendre sa coupe, puis Curtoni et Gut-Behrami et Mowinckel qui font peur comme Ortlieb.

Elle se termine par un super-g, pour ce qui sera la dernière course de la Coupe du monde féminine à Lake Louise non seulement pour cette année, mais probablement pour un certain temps.

Et donc Sofia Goggia ne peut que tenter de clôturer avec une autre victoire, ce qui serait la sixième d’affilée sur le “Men’s Olympic”, seulement une de moins que Lindsey Vonn pour remonter une décennie dans le temps, après avoir dompté les deux descentes vendredi. et samedi.

Il y a aussi à gagner le meilleur général pour le natif de Bergame mais, bien que sur la piste de marque allemande, la course sera encore assez rapide, le contexte sera différent et les facteurs inconnus ne manqueront pas, considérant également que Sofia fait ne pas concourir en super-g à partir de ce 23 janvier 2022 au cours duquel il est tombé à Cortina en se blessant à nouveau au genou.

A 19h00 heure italienne (11h00 heure locale) le départ, avec TV en direct sur Eurosport 1 et Rai Sport, avec une athlète dangereuse comme Joana Haehlen, 4e de la descente bis et excellente spécialiste du super-g, qui partira avec le numéro 1 : tous ‘rien qu’un avantage dans cette discipline.

Rappelant que Mikaela Shiffrin ne sera pas là et que Tamara Tippler, l’une des premières grosses pointures au départ avec la numéro 7, est toujours fragilisée par un état grippal, avec la numéro 6 une Federica Brignone est attendue avec une grande envie de bien faire, après les difficultés rencontrées en descente et pour trouver la spécialité dans laquelle elle détient la boule de cristal.

Il va s’animer de plus en plus avec le 8 d’Elena Curtoni, qui a bien fait dans les deux premières courses compte tenu des caractéristiques de Lake Louise et peut viser droit au podium comme le trio qui la suivra, celui ouvert par la championne olympique Lara Gut -Behrami avec le numéro 9, par Ragnhild Mowinckel (dernière vainqueur de coupe lors des finales) avec le numéro 10 et Romane Miradoli, très brillante en descente, avec le numéro 11.

Puis voici Goggia avec 12 et tout de suite après Corinne Suter, double podium en descente et dangereuse même en super-g. Puchner (14) et Gisin (15) ne peuvent pas non plus être sous-estimés, mais en Italie, il y a beaucoup de curiosité pour comprendre si Marta Bassino, après deux bonnes descentes, pourra viser directement le top dix (sinon quelque chose de plus. .. ) aujourd’hui. Et puis encore Flury avec 19 et surtout Huetter avec 20, si l’Autrichien s’est remis du forfait in extremis de samedi.

Nina Ortlieb, partant de la 23e, peut jouer pour n’importe quel résultat même en super-g (elle qui a gagné la seule fois au CDM dans cette discipline, brûlant Brignone à La Thuile en février 2020), mais à la fin de la trente elle Il faudra observer que Weidle a bien fait aussi et enfin il y aura Stuhec, deux fois cinquième de la descente, avec les 47 après les autres bleues engagées.

Parlons de Nicol Delago, hier 7e et au départ avec le n°22, suivi de Pichler (25) et Melesi (33), avec pour objectif des points à égalité avec Nadia Delago et Laura Pirovano, dossards 35 et 36 sur les 50 athlètes en course dans le premier super-g de la saison.

CLIQUEZ ICI POUR LA STARTLIST COMPLÈTE

SUPER-G FÉMININ – LAKE LOUISE

Liste de départ: 1 Haehlen, 2 Raedler, 3 Gauche, 4 Siebenhofer, 5 Schmidhofer, 6 Brignonne7 Boire, 8 Curtons9 Gut-Behrami, 10 Mowinckel, 11 Miradoli, 12 Goggia13 C. Suter, 14 Puchner, 15 Gisin, 16 Lie, 17 Worley, 18 Bassin19 Flury, 20 Huetter, 22 Nicol Delago, 25 Pichler, 33 Melesi, 35 Nadia Delago, 36 Pirovano.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *