February 3, 2023
De Brescia à Cape Town à bord d'un "studio 4x4"


De la Russie à l’Afrique à bord… une tranche de pain. Ceci n’est pas un conte des frères Grimm mais l’histoire de Christian Biemmi, Brescia 45 anset sa camionnette. Pour être précis un Ouaz, conçu dans les années 60 en Russie et où il est encore utilisé aujourd’hui comme véhicule militaire ou ambulance. «Ils l’appellent aussi là-bas “boukhanka“, c’est-à-dire “pain”. Sa forme est précisément celle d’un pains russes» explique Cristian en observant fièrement la livrée orange feu de quel est le compagnon de voyage avec qui fin octobre il quittera Brescia réaliser le rêve d’une vie : traverser toute l’Afrique jusqu’à Le Cap.

Un “studio 4×4” pour vivre

Cristian travaille comme ingénieur éléctricien autour du monde et avait déjà fait la une des journaux pour avoir voyagé dans plus de 100 pays, racontant ses aventures dans un livre. « Et quand je ne travaille pas, je pars immédiatement – ajoute-t-il -. Il y a des années, j’ai vendu ma maison parce qu’elle était toujours vide, et maintenant je vis sur mes deux camping-cars». L’un est le Uaz 4×4 acheté alors que le chauffeur de Brescia était en voyage d’affaires dans les montagnes de l’Oural au printemps dernier, peu avant le déclenchement de la guerre en Ukraine. « J’ai fui en conduisant de la Sibérie vers l’Italie car je ne voulais pas y laisser mon nouveau véhicule. Comment je suis arrivé ici, j’ai commencé le processus d’enregistrement – explique Cristian -. Un processus difficile et coûteux, mais au final j’ai réussi ea aujourd’hui je suis le premier en Italie avoir tous les papiers en ordre”. Tout en démêlant la bureaucratie, Biemmi a commencé travaux de camping-car mettre un canapé-lit à la place des sièges des voyageurs et en y ajoutant armoires et tiroirs pour contenir des vêtements et du matériel, un petit cuisinière à gazune pompe de douche et un webasto à activer en cas de basses températures.

Le canapé-lit à l’intérieur du camping-car Uaz. – © www.giornaledibrescia.it

Le rêve devenu réalité : l’Afrique

Bref, un studio motorisé qui ne passe pas inaperçu même pour les autocollants qui se détachent sur la coque : l’une représente Bob Marley, une autre une femme regardant par la fenêtre. Et il y en a un troisième, sur le flanc droit, le continent africain avec des girafes. «J’ai visité pratiquement toute l’Asie, l’Europe et les Amériques, l’Afrique me manquait de peu. Mais je ne veux pas avoir pour seul objectif d’atteindre Cape Town : je le ferai en cours de route visite de certaines associations humanitaires qui aident les habitants. Dans ces endroits, vous avez toujours besoin d’un coup de main.

Parti le 10 novembre, voilà que Cristian vient de quitter le désert mauritanien pour se diriger vers le Sénégal, qui atteindra le jour du match Angleterre-Sénégal de la Coupe du monde au Qatar. “Beaucoup de kilomètres, tellement de chaleur, mais aussi tant de belles personnes !» dit-il au téléphone. Il transporte sur son véhicule du matériel utile aux bénévoles des associations opérant en Afrique, et des jeux de micro-magie avec lesquels il amuse les enfants qu’il rencontre : « Autrefois je faisais clown thérapie au civil de Brescia. Je m’entends bien avec le maquillage et les ballons. Ce que j’aime le plus, c’est voir l’expression de la surprise sur le visage des enfants, comme au Brésil, en Afghanistan, en Italie…». La distance et la solitude ne lui font pas peur : « Voyager là-bas bonne compagnie ça se trouve toujours. Maintenant, il y a un monsieur de Madrid avec moi, je l’emmène. Que je connais personne n’a jamais traversé l’Afrique à bord d’un boukhankaJe voulais faire quelque chose de spécial. Je ne veux pas me fixer de limite de temps et je veux profiter du voyage ».

DE BRESCIA À L’AFRIQUE AVEC L’UAZ