February 3, 2023
ARX-ITECTURE est né, un nouveau projet artistique et commercial de Nicoletta Rusconi et Silvia Galbiati


Précis, sophistiqué et conscient, le nouveau parcours a été conçu pour promouvoir les langages de l’art contemporain et du design sans distinction, non plus et pas seulement pour rapprocher l’art d’un public plus large d’amateurs et de collectionneurs, mais aussi et surtout, favoriser la rencontre et la circulation de toutes les âmes de l’art dans les espaces communs, quotidiens, à taille humaine.

La collaboration, née spontanément du rêve partagé d’atteindre de plus en plus de mondes, un en particulier, celui de l’intérieur, repose sur l’union de deux femmes, Nicoletta Rusconi Et Silvia Galbiatiqui au fil du temps ont été encouragés par les circonstances à s’unir dans un partenariat gagnant.

Nous les avons rencontrés, pour nous laisser vous emmener au cœur du projet.

ARX-ITECTURE

Comment est née l’idée de ce projet ?

NR : « Quelques jours avant le premier anniversaire de Bite&Go, je me suis arrêté pour réfléchir au chemin que suivait ce projet, et moi avec lui. Aujourd’hui, Bite&Go compte de nombreux artistes qui touchent vraiment à tous les langages de l’art, nombreux et variés. Sous la bannière d’une recherche constante et avec ses particularités, de la taille à la gamme de prix, j’ai commencé à regarder le projet comme un être potentiel. Comment alors donner à ce potentiel, inhérent et évident à chaque œuvre, la possibilité de se révéler ? À ce moment-là, j’ai appelé Silvia, sachant que je pouvais discuter avec elle d’un amour profond et commun : l’art. Il n’est pas évident qu’un architecte aime l’art pas plus qu’un collectionneur n’achète nécessairement dans un seul but. Par exemple, je recueille sur la vague d’émotion qu’une œuvre suscite en moi et sur l’image qui se crée dans mes yeux et dans mon esprit lorsque je la vois chez moi. La maison, comprise comme un espace quotidien, humain et vital, a été un point de contact précieux entre Silvia et moi. Nous avons senti ensemble et spontanément que le chemin que je cherchais se frayait un chemin à travers l’union d’un projet de grande envergure, avec une signature commune, qui liait l’art à l’espace à habiter, également en termes d’entreprise».

SG : « La rencontre avec Nicoletta, que je connais depuis trente ans, vient certainement du temps, qui a toujours fait que nos vies se sont entremêlées. Mais il y a plus : la force des idées qui anime les deux, la passion pour ce que nous faisons et ce en quoi nous croyons. Il y a toujours eu une grande estime mutuelle entre nous, il y a toujours eu ce “non-dit” qui cachait un profond respect l’un pour l’autre, avec la même sensibilité et obstination et le désir d’entrer dans les choses de manière non superficielle, professionnellement et humainement parlant. ARX ​​​​est né avec un coup de téléphone. Nicoletta m’a appelé et j’ai répondu… j’ai répondu Oui… une conversation a vraiment suffi pour commencer à mettre des idées dans l’assiette et arriver à la définition d’un projet commun.. un projet qui a la présomption de vouloir créer un commun langage entre l’art et l’architecture en mettant l’accent sur l’unicité et la force du contenu ».

Bite&Go, espace BANNER. Vue d’installation

Quels chemins avez-vous parcourus, séparément et ensemble, pour arriver à la naissance d’ARX ?

NR: «Nicoletta Rusconi Art Projects est né comme un projet artistique et commercial. J’ai tout de suite commencé à collaborer, non seulement au niveau institutionnel, avec la Biennale de Venise, le PAC et la Triennale par exemple, mais aussi en structurant de nouvelles collaborations entre compagnies et artistes. Entre autres, je me souviens de ce que j’ai fait avec Sheila Hicks et Pea White pour MiArt et le groupe Arnault. Ou encore avec Patrick Tuttofuoco pour le développement et la création de l’installation Watchmen commandée à l’occasion de l’ouverture du Spazio CISOM par le Groupe de Milan du Corps italien de secours de l’Ordre de Malte. Un autre souvenir c’est aussi quand avec une agence d’architecture nous avons accompagné une étudiante diplômée pour développer un projet pour le centenaire de Lina Bo Bardi à partir de sa thèse. Aujourd’hui, Nicoletta Rusconi Art Projects se ramifie en ARTbite Bite&Go et Cascina IDEA, auxquels s’ajoute ARX qui, comme tous mes autres projets, entend soutenir les artistes et donner aux gens, collectionneurs et passionnés, un plus et une nouvelle façon, de créer un lien avec son être à travers l’art».

SG : « J’ai consacré les 20 dernières années de ma vie à apprendre, approfondir, expérimenter sur le terrain, rechercher et perfectionner tout ce qui touche à l’architecture, au design et à tous les aspects nécessaires pour créer des créations où rien n’a été laissé au hasard. De la construction navale à l’ingénierie des installations, jusqu’à l’éclairage et l’hydraulique. Ce sont des aspects purement techniques qui, à mon avis, s’avèrent fondamentaux dans la conception de projets excellents et solides. Je suis un architecte avec une solide expérience, qui travaille en conscience des processus derrière la création de tout. J’ai toujours poursuivi le désir d’unicité, m’éloignant de l’aliénation des produits industriels bon marché et sans âme. J’ai donc commencé à concevoir des pièces uniques et spéciales, sur mesure, pour mes clients, en prenant soin de chaque aspect, du choix des matériaux aux détails de construction et aux phases de production. J’ai fait en architecture quelque chose que Nicoletta fait dans le monde de l’art depuis l’ouverture de Fotografia Italiana, d’abord avec la galerie, puis avec Cascina IDEA et maintenant avec le projet ARTbite : elle investit dans les artistes, les suit pas à pas dans leur voyage, les soutient et lui donne l’opportunité de grandir avec une grande sensibilité. J’apprécie beaucoup sa façon d’investir l’art, un monde qui a toujours joué un rôle important dans mon parcours, tant dans mes projets que dans ma vie personnelle de collectionneur».

Bite&Go. Espace BANNIÈRE. Vue d’installation

A qui s’adresse ARX et quelles passions et objectifs l’animent ?

NR : « A tout le monde, et c’est quelque chose d’extraordinaire à mon sens. Et en un sens révolutionnaire, car ARX est concrètement à la portée de quiconque souhaite tracer des repères en art, chacun dans son espace. Ou à ceux qui veulent donner vie à une maison, un jardin, une terrasse, un bateau avec art, transformant leur environnement en un grand puzzle à assembler, où chaque œuvre qui entre est la pièce qui s’adapte parfaitement. Moi aussi, et c’est avec cela que je vais animer ARX : du cœur, sans aucun calcul économique préalable ».

SG : « Notre projet vise à stimuler et nourrir la sensibilité des collectionneurs, des architectes professionnels et des entreprises qui souhaitent considérer l’art comme faisant partie d’un langage transversal, ductile et global. Un langage fluide qui, s’il est compris, peut ouvrir sur un nouveau monde créatif qui, sans limites expressives, peut donner vie à des œuvres uniques et dédiées. De même avec ARX nous voulons donner à l’art, aux artistes et à ceux qui s’y investissent la possibilité de se détacher de la seule fonction d’exposition et de musée des œuvres d’art pour favoriser leur présence dans l’espace. Je pense à un papier d’artiste dans une pièce, à une colonne qui vit, à un tapis qui sent la matière, à une lampe qui transforme la lumière en poésie, à des portes qui dansent, à une table ou des chaises qui racontent une histoire. Les espaces sont infinis, la créativité se veut infinie, dans le but de faire vivre et percevoir les espaces du quotidien comme des environnements magiques. Je crois que notre proposition pourrait être d’un grand intérêt car elle donne à ceux qui veulent l’épouser la possibilité d’interagir avec les artistes, de créer avec eux et de s’enthousiasmer».

Quel est le rêve que vous aimeriez réaliser avec ARX ?

NR : « Faire entrer l’art dans tous les recoins de chaque espace humain et vital ! Imaginez pouvoir vous promener chez vous ou lever les yeux au plafond et reconnaître vos artistes, que vous avez choisis, vous avec nous !

SG : « Les rêves sont, par définition, impossibles à réaliser, mais je suis sûr qu’ARX représente vraiment une possibilité. C’est quelque chose qui “n’existe pas”, dont l’objectif est de briser les idées préconçues de ceux qui considèrent l’art uniquement conditionné par le marché et par les tendances du moment. La sensibilité, le raffinement et les connaissances de Nicoletta, ainsi que ma formation d’architecte et d’architecte d’intérieur, sont à mon avis des bases solides pour la création d’un mélange harmonieux et précieux. Nous travaillerons ensemble pour créer les bonnes synergies et donner vie à un langage qui fédère dans un projet commun et toujours innovant ».

Bite&Go, Milan, espace BANNER



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *