January 30, 2023
Storti Spa s'agrandit: dans l'entreprise Motta, il y a de nouveaux emplois


Fondée en 1960, l’entreprise est née en produisant d’abord des petites machines orientées vers la menuiserie ou les petites scieries. Dans les années 70, l’entreprise a commencé à proposer de petites lignes semi-automatiques pour la petite scierie à grumes. Dans les années 1980, les premières cloueuses pour palettes ont également commencé à être produites. Depuis lors, les besoins du marché ont changé et Storti a toujours su les satisfaire et est aujourd’hui sur le marché avec une large gamme de technologies couvrant l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, du coffre à la palette finie.

La capacité d’anticiper la direction de croissance du marché, la passion pour l’innovation et la flexibilité ont toujours été les éléments clés du développement de l’entreprise. Storti exporte actuellement entre 80 et 90 % de sa production et possède des usines sur tous les continents. Lors de la conférence de vendredi, il a souhaité partager les développements de ces dernières années et les perspectives d’avenir avec la communauté locale, grâce à une analyse minutieuse du marché mondial et des clients cibles.

CI-DESSOUS L’ENTRETIEN AVEC GIANLUCA STORTI, PROPRIÉTAIRE DE LA SOCIÉTÉ

« L’entreprise – explique Gianluca Storti, le propriétaire – met en place un important processus de développement lié aux nouvelles commandes internationales. La planification de la production et les livraisons sont prévues pour les 2 prochaines années, cela nous a conduit à un besoin évident non seulement d’agrandir nos espaces de production mais aussi d’élargir notre personnel. Au cours de la dernière décennie, Storti SpA a démontré une croissance constante du chiffre d’affaires de l’entreprise et les ventes mondiales augmentent de manière continue et progressive ».

« Les espaces occupés par les unités de production – a-t-on expliqué – sont de 12 700 m2 et Storti SpA se prépare à construire les nouvelles zones de production.
Étape 1 – le hangar de Malagnino qui est converti en une zone de production de 1 500 m2.
Étape 2 – nouveau terrain à Motta Baluffi de 25 000 m2 dont 2 760 m2 seront utilisés pour la production et les essais des nouvelles machines et pour le stockage du matériel nécessaire à l’avancement de la production.

Aujourd’hui, nous comptons 132 employés et nous recherchons constamment de nouvelles ressources à introduire dans les différents départements de l’entreprise, notamment la production, le bureau technique et le service après-vente. En ce qui concerne la double expansion, nous avons activé des procédures spécifiques de recherche et de sélection du personnel.

Les personnalités les plus recherchées sont : les opérateurs de machines à commande numérique, les soudeurs au fil, les dessinateurs mécaniques, les dessinateurs technico-mécaniques pour les études de faisabilité et les offres, les dessinateurs techniques mécaniques pour les fondations, les monteurs mécaniques, principalement les installateurs de transferts mécaniques, les programmeurs en automatismes industriels (automates), électriciens experts en câblage électrique et/ou câblage machine embarquée, Chargé de Planification de Production, Chef de Projet. Les CV seront attendus à hr@storti.it.

Nous recherchons du personnel qualifié, mais en ce qui concerne le profil de monteur mécanique, nous envisageons également d’inclure des personnes n’ayant pas de formation ou d’expérience spécifique dans le domaine technique. À cet égard, nous travaillons sur le projet “Academy” en collaboration avec MAW, qui sera un outil indispensable pour développer davantage l’entreprise”.

CI-DESSOUS L’ENTRETIEN AVEC SERENA RUGGERI, VICE-PRÉSIDENTE DE L’ASSOCIATION INDUSTRIELLE DE CRÉMONE

« Un autre partenariat – a conclu Storti – a été lancé avec le fondation formation professionnelle post-universitaire Extension informatique de Crémone. Comme l’estime elle-même la fondation ITS, “le principal avantage découle précisément de la participation des entreprises aux programmes de formation ITS et est représenté précisément” par la correspondance des formations aux profils requis par le marché du travail (30%), par la possibilité de pouvoir compter sur des ressources avec une formation de qualité et personnalisée (25%) capable d’intégrer une formation technico-scientifique et le développement de soft skills comme : le travail en équipe, la résolution de problèmes, etc.

ICI LES PROFILS RECHERCHÉS

redazione@oglioponews.it (Vidéo Alessandro Osti)

© Reproduction réservée





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *