January 30, 2023
Actes sous seing privé, accords Covid et rôle des frères Chiellini : 'Paratici a demandé 120 millions de plus-values'


Dans l’édition d’aujourd’hui de Fait quotidien de nouvelles choses émergent concernant l’enquête qui inquiète la Juventus. Tant sur les « plus-values ​​» que sur les « manœuvres salariales » : la Consob ne baisse pas les bras. Et il parle, dans le document signé, de “non-conformité des états financiers au 30 juin 2021”. Par ailleurs, le rôle du frères et sœurs Chiellini: Giorgio, capitaine historique de la Juventus, et Claudio, consultant du club, dont aucun ne fait l’objet d’une enquête.

GIORGIO CHIELLINI – L’ancien capitaine de la Juventus désormais au Los Angeles FC a écrit à ses confrères le 27 mars 2020 : “Bonjour tout le monde, comme vous le savez nous parlons à Fabio (Paratici, ndlr) et au président (Andrea Agnelli), pour essayer d’aider le club et tous les employés en cette période difficile. La proposition finale est celle-ci : Il nous manque 4 mois de salaire 3 mois payés au cas où on arriverait à finir le championnat 2 mois et demi en cas d’arrêt Le président a garanti le paiement d’un mois de salaire le 1er juillet et le reste dans la saison 20/ 21. Ils remercient vraiment toute l’équipe pour leur sensibilité. En cas d’accord, demain j’aurais une feuille signée par le président où il garantit ce qui a été dit plus haut. […] Dites moi ce que vous en pensez et merci pour tout. Le lendemain, Chiellini ajoute : “les prochaines étapes sont celles-ci : dans les prochains jours, vous recevrez une feuille qui vaut tout et rien comme celle que le président et moi avons signée, sur laquelle nous nous engageons à laisser les mois restants de ce saison. Par la suite, vos avocats ou agents seront contactés et les contrats valables pour cette saison et pour la prochaine seront signés EN MÊME TEMPS. La Juventus fera un communiqué où ils diront que nous renonçons à 4 mois de salaire pour aider le club (…). Merci pour tout”.

LES ACCORDS – L’histoire se répète pour la manœuvre salariale de la saison 2020-2021.-2023 ». En effet, il s’agit d’un total de 17 joueurs pour un montant de 59,8 millions. Les enquêteurs de la Guardia di Finanza, coordonnés par le procureur adjoint Marco Gianoglio et par les procureurs Mario Bendoni et Ciro Santoriello, – écrit Il Fatto Quotidiano – ont trouvé les accords d’intégration pour l’indemnisation de 16 joueurs pour un montant total compris entre 56,6 et 61 . 8 millions. Des accords déposés pour seulement 11 joueurs et un montant de 30,7 millions. Dans 6 de ces cas, des accords privés signés par les deux parties ont été trouvés pour environ 18,4 millions. Dans 4 cas, l’acte sous seing privé est signé uniquement par la Juventus et dans un cas, il n’y a pas de signature.

CLAUDIO CHIELLINI – L’autorité cite une transcription de réunion faite par Claude Chiellini. “Au cours de ces réunions, à partir du chiffre, communiqué par la direction générale, de la perte estimée du compte de résultat (…) M. Paratici a fourni à ses collaborateurs la valeur des plus-values ​​à réaliser pour atteindre l’objectif de pertinence pour l’Espace Sportif et l’hypothétique objectif d’atteindre l’équilibre budgétaire”. Voici le résumé de Chiellini de la réunion du 27 février 2020 : « Plus-values ​​restantes 70 M pour atteindre l’objectif de l’Espace Sportif ». Et pour l’hypothétique budget à l’équilibre : « Plus-values ​​restantes 120 M pour atteindre 0 ». Et pourtant un “plan de relance” dans lequel des opérations de “vente de jeunes joueurs”, “échange de jeunes joueurs”, “échange de jeunes joueurs avec des joueurs de l’équipe 1ère” sont envisagées.

Charger plus



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *