January 30, 2023
Gâchis retentissant à la Coupe du monde, Tunisie-France n'est pas régulier : plainte officielle à la Fifa


Tunisie-France a été marqué par une erreur fracassante de l’arbitre à l’occasion du but de Griezmann qui a ensuite été annulé avec un appel au Var.

Activez les notifications pour recevoir des mises à jour sur

Les situations d’arbitrage controversées ne manquent pas Coupe du monde du Qatar. Le dernier et très particulier est lié à Tunisie-Francedernier match du groupe D. Sous la loupe le but du match nul par Griezmann, arrivé en pleine récupération puis annulé après le coup de sifflet final grâce à l’intervention du Var pour une position de hors-jeu de l’attaquant. La France a décidé de porter plainte pour cette décision, pointant du doigt l’erreur grossière commise par l’arbitre.

Mais que s’est-il passé sur le terrain ? A la 98e minute, alors que la Tunisie menait d’un but, la France, déjà qualifiée pour les huitièmes de finale, fonçait en quête d’égalisation. Un centre d’Aurélien Tchouameni exploité par Griezmann qui a marqué le but 1-1 à 98′. Grande fête pour les Bleus et amère déception pour les Africains, qui rêvaient d’une victoire prestigieuse qui n’aurait de toute façon pas servi de qualification, au regard du succès de l’Australie dans l’autre match face au Danemark.

L'erreur de l'arbitre lors de la finale Tunisie-France

L’erreur de l’arbitre lors de la finale Tunisie-France

Les équipes sont de retour en position dans leurs demi-terrains respectifs, prêtes à reprendre le jeu avec l’arbitre recourant à un examen sur le terrain après le coup de sifflet final. Revoir le geste fautif sur avis des collègues du Var, annulé le marquage, en raison de la position irrégulière de l’auteur du but. Bon choix à en juger par les images, mais qui a soulevé de nombreuses perplexités chez les Français, pas tant pour le hors-jeu, quant au moment.

Psychodrame de Lukaku après les horreurs de la Coupe du monde : il pleure inconsolable et défonce le banc

Apparemment, en effet, après le but, l’arbitre néo-zélandais Matthew Conger, a d’abord sifflé la reprise du jeu et immédiatement après trois fois pour officialiser la fin du match. Alors où est l’erreur ? Dans le fait d’avoir après le marquage donné le feu vert à la reprise des hostilitésavant le triple coup de sifflet.

En effet, le règlement est clair et précise qu’un chèque Var ne peut pas annuler un but une fois le jeu repris. En effet, on lit dans la règle de l’IFAB (International Football Association Board, l’instance qui décide de toute modification et innovation des règles du jeu de football) : “Si le jeu a été redémarré, l’arbitre ne peut pas faire de révision sauf en cas d’erreur d’identité ou d’infraction potentielle d’expulsion liée à un comportement violent, cracher, mordre ou agir de manière hautement offensante et/ou abusive ».

Par conséquent, si l’arbitre avait immédiatement sifflé la fin du match, il n’y aurait pas eu d’erreur mais avoir donné le feu vert pour recommencer après le but, ne serait-ce que pour une fraction de seconde (les 4 coups de sifflet, un au début et trois à la fin), est contraire à la loi 1.10 du VAR publiée par l’IFAB. Voilà donc que la France a décidé de porter plainte pour ce qui s’est passé, dans l’espoir peut-être de voir la décision annulée et le match nul 1-1 rétabli (ce qui, entre autres, ne changerait rien au classement, avec la France toujours première et la Tunisie éliminée).

En revanche, devant même la Fédération française de football, le commissaire technique des transalpins Didier Deschamps a demandé des éclaircissements sur le terrain, qui n’a vraiment pas digéré la défaite, fût-elle inutile, de son équipe : “J’attends une réponse sur le règlement. Je ne les connais pas tous par cœur. L’arbitre a soufflé le coup d’envoi (après le but de Griezmann, ndlr) puis la fin du match et je ne suis pas sûr que le match puisse être “recommencé”. Je suis allé voir l’arbitre pour discuter. J’attends une réponse et ne dirai pas ce qu’il a dit. Je ne veux pas l’interroger. Il a le numéro de Collina (Président de la Commission des Arbitres de la FIFA) ?”





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *