January 30, 2023
route du Rhum


C’était fin juillet, quand nous sommes allés à Gênes, alla Marine de Saint-Georgespour voir les dernières étapes de construction d’Allagrande Pirelli, le Class 40 d’Ambrogio Beccariale même bateau que ce soir lors de sa première régate officielle, le Route du Rhum (3 542 milles en solitaire sans escale de Saint-Malo, en Bretagne, à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe), a écrit une page de l’histoire de la voile italienne. Une deuxième place qui sent l’entreprise, pour sa maturité, pour la fin folle du duel avec Corentin Douguetet aussi pour les importants problèmes techniques auxquels Beccaria a dû faire face après la perte des capteurs de la station éolienne. Le temps final est de 14 jours 7 heures 23 minutes 48 secondes, à une vitesse moyenne de 10,31 nœuds.

route du rhum
Allagrande Pirelli par Ambrogio Beccaria, deuxième de la Route du Rhum

Et puis il y a un détail à ne pas oublier : c’était le La première régate d’Ambrogio Beccaria en Class 40, le premier solo sur son nouveau bateau. Allagrande, dessiné par Gianluca Guelfi et Fabio D’Angeli, était l’une des dernières coques de nouvelle génération lancées avant la Route du Rhum, et n’avait jamais été testé en régate. Beccaria a suivi une session de formation de 24 heures avec certains skippers de la flotte en octobre, après transfert et qualification.

Imprenable Richomme, résistant Douguet

Yoann Richomme

La victoire est allée avec mérite à Yoann Richomme sur Paprec-ArkeaV2 conçu par Marc Lombard, qui avec le temps de 14 jours 3 heures 8 minutes et 40 secondes a établi le nouveau record de la régate en se battant lui-même : le Français détenait déjà le record en ayant remporté l’édition 2018 en Class 40. Un doublé qui atteste du niveau du Français, sidéral en Class 40, prêt à atterrir en Imoca 60 avec un nouveau bateau en construction. Une figure de marin océanique moderne, d’architecte naval, incontestablement l’un des personnages montant dans le monde bien sûr au large.

Le Class 40 Paprec-Arkea, projet Lombard, par Yoann Richomme

Beccaria a essayé de le suivre pendant longtemps, mais aussi à cause des problèmes techniques qu’il a rencontrés, la casse du virement de bord de J2 et la perte des capteurs de vent, il n’a pas pu suivre Richomme qui a dominé la deuxième partie de la course. Le bateau de Richomme, lui aussi d’une nouvelle génération, avait déjà été testé dans différentes régates officielles cette saison. Il était là pour tenir compagnie à Allagrande Pirelli et Beccaria pendant presque toute la régate Corentin Douguetun adversaire loin d’être anodin, qui a terminé sur le podium de toutes les régates auxquelles il a participé cette année avant la Route du Rhum.

Douguet court sur un bateau jumeau de Richomme, confirmant que le projet d’Allagrande Pirelli rivalise avec le top proposant actuellement des Class 40. Le skipper a fait le reste, avec Beccaria qui au cours des dernières 24 heures a semblé extrêmement lucide et déterminée à surmonter la fatigueallant se refermer sur Douguet et sans hésitations particulières dans le tour de la Guadeloupe.

Les arrivées à Point à Pitre se poursuivent, avec un groupe de skippers qui sera à l’arrivée dans les 12 prochaines heures. En huitième position, il y a Alberto Bona sur IBSAqui semble solidement maintenir son classement malgré la casse d’un gennaker qui l’a ralenti dans les dernières 24 heures. André Fornaro il pointe en 20e position à environ 600 milles de l’arrivée.

NOUVELLES MISES À JOUR

Mauro Giuffré

REJOIGNEZ LE CLUB DES JOURNAUX
Vous aimez notre point de vue sur le monde de la voile ? Ensuite, il ne vous reste plus qu’à rejoindre le club et à vous inscrire à notre newsletter gratuite, pour recevoir chaque semaine les meilleures actualités nautiques sélectionnées par notre rédaction. Entrez votre email ci-dessous, acceptez la politique de confidentialité et cliquez sur le bouton “S’abonner”. Il y a plus! Sur notre chaîne YouTube toute la voile vous attend, minute par minute. Mais en vidéo !

INSCRIPTION GRATUITE

ABONNEZ-VOUS ET NOUS SOUTENIR

As-tu vu combien de fers dans le feu ? Si vous appréciez notre travail, abonnez-vous au Giornale della Vela. Non seulement vous recevrez le magazine chez vous, mais nous vous offrirons un cadeau unique : accédez aux archives numériques historiques du Giornale della Vela et lisez des centaines et des centaines des meilleurs articles parus sur les pages du GdV à partir de 1975 À nos jours!

ABONNEZ-VOUS MAINTENANT



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *