February 4, 2023
"Avis 1/2022 Nouvelle entreprise", incitations aux projets portés par les femmes, les jeunes et les chômeurs


Le gouvernement provincial, sur proposition du conseiller au développement économique, à la recherche et au travail Achille Spinelli, a définitivement approuvé l’appel d’offres pour les nouveaux entrepreneurs financé avec une dotation de ressources égale à 1 400 000 euros.
L’objectif : soutenir de nouveaux projets entrepreneuriaux centrés sur les femmes, les jeunes et les chômeurs, dans une logique de relance territoriale et de renforcement du système entrepreneurial trentin.
L’intervention prend la forme d’une prise en charge des coûts initiaux de ces initiatives entrepreneuriales, favorisant l’achat de biens et services sur le territoire provincial, créant ainsi des répercussions sur notre territoire et avec l’obligation de participer à une formation sur les enjeux de stratégie et d’innovation gestion commerciale, économique et financière de l’entreprise, marketing et marketing digital, organisation des ressources humaines, économie circulaire. Parmi les critères qualitatifs du projet, la validité du plan d’affaires sera également évaluée, pour laquelle une note minimale est requise aux fins d’éligibilité.

Qui pourra accéder

Entreprises nouvellement créées (constituées pas plus de 12 mois avant la date de dépôt de la demande) avec le code ATECO primaire qui peuvent être financées conformément aux dispositions générales de la loi provinciale du 13 décembre 1999, n. 6 ou avec le code ATECO principal 59.14.00 (Activité de projection de films), et qui exercent l’activité avec une unité d’exploitation dans le Trentin.

Pour bénéficier de la contribution, les entreprises nouvellement créées doivent également être promues par de nouveaux entrepreneurs appartenant à au moins une des catégories suivantes :

  • être une femme;
  • être un jeune âgé de 18 à 35 ans à la date de constitution de la société ;
  • être chômeur inscrit dans un Pôle Emploi sur le territoire national, depuis au moins 6 mois à la date de dépôt de la demande de subvention.

La mesure contributive

La facilitation consiste en une subvention non remboursable destinée à couvrir partiellement les frais de démarrage de la nouvelle entreprise. Les dépenses éligibles vont de 20 000 euros à un maximum de 100 000 euros.

Selon le score obtenu, la contribution varie de 40% à 50% des dépenses éligibles avec un montant maximum de contribution de 40 000 et 50 000 euros respectivement. Ces montants sont redéfinis dans le cas où la dépense n’a pas le caractère d’impact territorial.
Le pourcentage de contribution le plus élevé est en effet prévu pour les initiatives entrepreneuriales dont l’acquisition de biens et de services se fait principalement par le biais du système économique, à hauteur d’au moins 80% auprès de fournisseurs ayant des unités dans la province de Trente.

“Avec cette initiative, nous entendons soutenir le développement de nouvelles entreprises, en particulier les jeunes, les femmes et les chômeurs – souligne le conseiller Spinelli – pour atteindre divers objectifs. Le premier : encourager le renforcement et le renouvellement du tissu entrepreneurial du Trentin, une véritable richesse pour l’ensemble du territoire et de la communauté. Le deuxième : aider les femmes, les jeunes et les chômeurs à développer leur propre idée d’entreprise, en leur apportant une aide concrète. Le troisième : augmenter la demande de biens et services offerts par les opérateurs basés dans le Trentin” .

Candidatures ouvertes à partir du 28 avril

Les candidatures peuvent être soumises à Trentino Sviluppo Spa – l’instructeur de l’initiative – du 28 avril 2022 (15h00) au 28 juillet 2022 (15h00) – via la plateforme https://agora.trentinosviluppo. .

De plus amples informations seront disponibles sur le site https://ripartitrentino.provincia.tn.it/ en cours de mise à jour.

L’entretien avec le commissaire Achille Spinelli

(nous)



Images

.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *