February 4, 2023
Pays de Galles-Angleterre 0-3, les Anglais au premier tour à élimination directe


Rashford (accolade) et Foden décident du match en seconde période. Maintenant le défi contre le Sénégal. Gallois dernier et éliminé

L’Angleterre a battu le Pays de Galles 3-0, se qualifie pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022 en tête du groupe B et affronte désormais le Sénégal dimanche soir. Match dominé par les hommes de Southgate, qui décident du derby britannique entre la 50e et la 51e minute : d’abord le coup franc de Rashford (Ward non sans faute) puis le tap-in de Foden sur une passe décisive de Kane. A la 68e minute, l’attaquant de Manchester United fait un brelan, avec un pied gauche sous les jambes du gardien. Les Gallois, qui terminaient le groupe à la dernière place, se sont réveillés en retard et ont eu une double chance avec James (tir large du pied droit) et Moore, dont le tir dévié par Maguire a été repoussé par Pickford.

LE MATCH
L’Angleterre première du groupe et les États-Unis deuxième. Ainsi, le groupe B de la Coupe du monde au Qatar se termine sans surprise. Tout est facile pour Kane et ses compagnons, qui ont laissé quelques partants se reposer mais submergent toujours un attaquant gallois vraiment moche et pratiquement incohérent. Sur les boucliers Rashford et Foden, les premiers titulaires dans cette Coupe du monde : l’attaquant de Manchester United inscrit un doublé, le talent de City le premier but au Qatar. Une belle performance celle des Anglais, qui se sont retrouvés dans le collimateur des critiques après le mauvais match nul avec les USA, qui peuvent désormais rêver des quarts de finale : le Sénégal de Koulibaly est dangereux, mais absolument à portée de main. D’autant plus que Harry Kane, trois passes décisives jusqu’ici, est toujours sans but, ce qui est très inhabituel pour un bombardier de son calibre. Le Pays de Galles dit adieu à la Coupe du monde qui, avec les adieux de Bale et Ramsey, va devoir faire une bonne refondation. Ce ne sera pas facile et le match de ce soir a confirmé qu’il y a très peu de choses derrière les deux légendes locales.

Page abandonne la défense à trois et passe à un arrière à quatre. Ward est dans le but à la place de Hennessey, expulsé contre l’Iran. Ampadu dello Spezia au milieu de terrain, les espoirs de buts sont confiés aux habituels Ramsey et Bale. Quatre changements pour Southgate : Walker fait ses débuts en défense, Henderson au milieu de terrain, tandis que Foden et Rashford soutiennent Kane en attaque. Les Gallois ont besoin d’un demi-miracle (pour s’imposer avec beaucoup de buts et espérer un nul en Iran-USA), l’Angleterre est en 8e de finale même avec une défaite à moins de quatre buts d’écart. Malgré ces prémisses, la première mi-temps au stade Ahmad Bin Ali est entièrement de marque anglaise. Déjà à la 10e minute Ward sauve sur Rashford, rattrapé à la verticale par Kane. Puis Foden tente deux fois (15′ et 28′), mais à chaque fois son pied gauche n’est pas précis (d’abord large puis haut). D’autre part, Rashford n’était que proche de l’Euro-but, dont le spectaculaire coup de vélo est passé juste à droite de Ward à la 39e minute. Absolument pas reçu par le Pays de Galles, qui n’arrive quasiment jamais à dépasser le demi de terrain et Pickford n’a jamais à intervenir. Pour mémoire, le premier tir des Gallois est venu d’Allen à la 50e minute, dans la dernière des 5 minutes de temps additionnel, haute. Bien trop peu pour espérer, mais surtout mériter, le passage du tour.

Le Pays de Galles tente de se mettre à l’abri : hors Bale, absolument inexistant et hors jeu, et à sa place Johnson. Malheureusement pour Page, cependant, l’Angleterre a ouvert et clôturé le match en moins de 2 minutes: à la 50e minute, Rashford a débloqué le défi sur un coup franc, puis à la 51e minute, Foden l’a clôturé avec un tir facile du pied gauche au deuxième poteau après une passe décisive de Kane, action favorisée par une erreur flagrante de Ben Davies. Les deux gifles choquent le Pays de Galles, ce qui donne enfin un sens à la présence de Pickford: à la 55e minute, le tir du pied droit de James passe juste à côté, une minute plus tard, le tir de Moore est dévié sur la tête de Maguire, forçant le gardien d’Everton à une grande intervention. Mais ensuite, malgré le tourbillon de remplacements, c’est toujours et uniquement l’Angleterre : Rashford fait tomber le trio du pied gauche entre les jambes de Ward (68e), puis le gardien de Leicester lui refuse le triplé (72e) et Bellingham (76e ‘). Le match se termine par la bévue de Stones à bout portant, qui tire sensationnellement haut. Qu’à cela ne tienne : au triple coup de sifflet de Vincic la fête est toute anglaise, tandis que les cousins ​​gallois rentrent tristement chez eux.

LA TABLE
PAYS DE GALLES-ANGLETERRE 0-3
Pays de Galles (4-2-3-1)
: Quartier 5 ; N. Williams 6 (36′ Roberts 5), Mepham 5, Rodon 5, B. Davies 4.5 (14′ st Morrell 5) ; Ampadu 5, Allen 5 (36′ St Colwill sv); Bale 4 (1′ st Johnson 5), Ramsey 4.5, James 5.5 (32′ st Wilson sv); Moore 5.5. Disponible: A. Davies, Gunter, Lockyer, J. Williams, Harris, Thomas, Levitt, Cabango, Smith. tout.: page 5
Angleterre (4-3-3): Pickfords 6,5 ; Walker 6 (12′ st Alexander-Arnold 6), Stones 6, Maguire 6, Shaw 6 (20′ st Trippier 6); Riz 6,5 (13′ St Phillips 6); Henderson 6, Bellingham 6,5 ; Foden 7, Kane 6,5 (13′ st Wilson 6), Rashford 7,5 (30′ st Grealish 6). Disponible: Pope, Ramsdale, Sterling, Dier, Coady, Saka, Mount, Maddison, Gallagher. tout.: Porte Sud 7
Arbitre: Vincic (Slovénie)
Marqueurs: 5e & 23e Rashford (I), 6e Foden (I)
Ammonite toi-même: James (G), Ramsey (G)
Exclu:-
Noter: Récupération 5′ + 4′

LES STATISTIQUES
• Depuis 1966, Harry Kane n’est que le deuxième joueur anglais à délivrer trois passes décisives en une seule Coupe du monde après David Beckham en 2002 (3) et le premier à le faire en phase de groupes.
• Marcus Rashford est le quatrième joueur anglais à marquer deux buts ou plus lors d’un match de Coupe du monde, après Harry Kane (deux fois), John Stones et Bukayo Saka ; alors qu’il est le troisième joueur de Manchester United à le faire après Bobby Charlton en 1966 et Bryan Robson en 1982.
• Depuis 1966, seul Gary Lineker (10) a été impliqué dans plus de buts pour l’Angleterre en Coupe du monde que Harry Kane (9 en tant que Beckham).
• Phil Foden est le sixième joueur à marquer pour l’Angleterre lors de cette Coupe du monde, les Three Lions n’ont jamais eu autant de buteurs différents en une seule Coupe du monde (6 également en 2018).
• Les deux derniers buts sur coup franc direct de la Coupe du monde sont venus d’Angleterre, de Trippier contre la Croatie en 2018 et de Rashford ce soir ; de plus, depuis 1998, aucune équipe nationale n’a marqué plus de buts que les Trois Lions sur coups francs directs lors de la Coupe du monde (quatre comme la Corée du Sud).
• L’Angleterre est restée invaincue lors des quatre rencontres avec des équipes britanniques dans les grands tournois internationaux (W3, D1).
• L’Angleterre a gardé sa cage inviolée consécutive en Coupe du monde pour la première fois depuis juin 2010 (contre l’Algérie et la Slovénie également en phase de groupes).
• Le Pays de Galles a disputé huit matches sans victoire toutes compétitions confondues pour la première fois depuis mars 2000 et septembre 2001 (12 dans ce cas).
• Pour la première fois, le Pays de Galles n’a pas réussi à remporter une victoire dans un grand tournoi international (Coupe d’Europe/Coupe du monde), remportant auparavant une victoire à la Coupe du monde 1958, quatre à l’EURO 2016 et une fois à l’EURO 2020.
• Le Pays de Galles est l’une des deux équipes, avec le Ghana contre le Portugal, à n’avoir enregistré aucune touche dans la surface adverse en première mi-temps de cette Coupe du monde.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *