January 30, 2023
Germani : l'A4 Euroderby pour continuer à gagner


Après la victoire samedi soir à Trieste et ayant atteint le point d’équilibre en championnat (4 victoires, autant de défaites, huitième place au classement), Le Pallacanestro Brescia reçoit le Reyer Venezia aujourd’hui à 20h30 pour le derby italien de l’Eurocupvalable pour le sixième tour. Objectif de Magro et Germani : gagner et homogénéiser le record de la Coupequi parle actuellement de deux succès et de trois KO dans cette première phase de saison.
Le commentaire de Germani-Reyer Venise est en direct sur les fréquences de Radio Bresciasette. Sur site GdB, la mises à jour textuelles. À la télé, le match peut être suivi Sky Sports 1 (canal 201); match en streaming sur la plateforme Eleven.

Le match de ce soir, net des raisons qui poussent Brescia à vouloir gagner à tout prix, est intéressant pour mille raisons. Le derby A4 voit les deux équipes sur le terrain jumelées au classement de la Serie A (elles sont les seules à avoir un nombre égal de victoires et de défaites) et protagonistes d’une récente expérience opposée. En championnat Brescia est en convalescenceet vient de deux hits très lourds, à la maison avec Tortona Et à Trieste. Reyer, en revanche, a perdu les deux derniers, à Varese (de trois points) et à Taliercio avec Trento, de un. Musique complètement différente dans l’Eurocup, une compétition dans laquelle les orogranata de De Raffaele (parmi les mentors de Magro) sont sur une séquence positive depuis trois matches.

Troy Caupain hors du terrain après la blessure – Photo New Reporter Checchi © www.giornaledibrescia.it

Il y a pluset le chapitre est particulièrement opportun. La partie sportive du clubdirigé par Alessandro Magro et le directeur général Marco De Benedetto, et le propriétaire Mauro Ferrari sont alignés sur l’idée de revenir sur le marché pour faire face à l’absence du meneur Troy Caupain, qui devra passer un long moment sur le bord du parquet suite à la blessure au gros pectoral signalée lors du match contre Bourg en Bresse. Le Pallacanestro Brescia entend donc trouver un joueur sur le marché (il faudra un profil convaincant) pour intégrer le département extérieur, auquel manque actuellement l’une des pièces les plus précieuses de la campagne de transferts estivale. Les yeux sont tournés vers le marché mondial. Le rêvecomme il était écrit, ce serait pour trouver non pas un pure play, mais un combo-guard « à Mitrou-Long », c’est-à-dire capable de donner un rythme élevé au jeu de l’équipe, et doté d’une polyvalence en défense.

Les déclarations

«La Reyer VeniseMagro dit – est une équipe toujours habilement dirigée par De Raffaele, mais qui a beaucoup changé par rapport au passé. C’est pourquoi il faut du temps, pour que l’équipe se connaisse et puisse donner le meilleur d’elle-même. Le potentiel du roster est pourtant là : c’est un formation très profonde et polyvalente, qui a la capacité de changer de skin d’un jeu à l’autre, ou même au sein d’une même race. Il a des joueurs d’expérience pour le championnat italien et pour le niveau international, il a beaucoup de gabarit physique dans tous les rôles pour être efficace défensivement et, en attaque, il a des joueurs capables de frapper dans des situations offensives très différentes. Il va falloir être bon pour contenir leur impact physique et les initiatives qui découlent de leur pick’n rollconclut l’entraîneur -, se battre à l’intérieur de la zone de rebond pour essayer de dicter le rythme du jeu, essayer d’augmenter le rythme du jeu et impliquer notre public, qui peut et sait être le véritable sixième homme sur le terrain».