February 4, 2023
Juventus, les raisons des démissions (tardives) d'Agnelli et du conseil : l'évolution de l'enquête et le budget à approuver après les reports


Un déménagement presque obligatoire. Avec le budget à approuver et les Parquet de Turin qui devra bientôt décider quoi faire de l’enquête sur les suspects présumés fausse comptabilité et leggioggio télématique impliquant la haute direction de l’entreprise. Ceci explique la décision Andréa Agnelli et d’autres composants du Conseil d’administration de la Juventus démissionner.

Une décision trop tardive, étant donné que l’entonnoir de temps entre Assemblée des actionnaires et enquête c’était écrit depuis des semaines. Ils ont tenté de gagner du temps, reportant le rendez-vous avec l’approbation des comptes arrêtés en juin 2022 à deux reprises, sur lesquelles les conclusions de Deloitte et de Consobmais il était difficile d’imaginer une fin différente de celle-ci.

Aussi parce que, par hypothèse, l’approbation d’un budget sans corrections aurait pu conduire le parquet de Turin à élargir l’enquête et à demander au des mesures de précautionrejetée pour la première fois par le juge des enquêtes préliminaires, s’appuyant sur la répétition du crime. Corriger en parallèle les comptes décidés en séance Il a continué et rester en selle aurait eu d’autres implications, non pas judiciaires mais de “crédibilité” étant donné que toute la direction de la Juventus a légitimement réclamé son travail en se rendant au choc avec la Consob et avec le procureur, sans même partager les conclusions de l’auditeur.

De plus, avec la possibilité concrète que, d’ici quelques semaines ou tout au plus des mois, les magistrats, maintenant que les enquêtes sont closes, optent pour la demande d’inculpation pour Agnelli&co. Un lourd fardeau qui aurait surexposé la Juventus dans les médias, d’ailleurs dans un moment de Découverte des documents d’enquête. De longues enquêtes, en partie déjà connues, avec les Garde des finances qui a saisi de nombreux matériaux – rappelez-vous juste le “livre noir” de la ds Federico Cherubini sur le modus operandi de son prédécesseur Fabio Partici – et que, surtout, il a intercepté les utilités des différents cadres.

Arrête de rester là Présomption d’innocence et la volonté de se défendre des membres du CDA, réaffirmée à nouveau avec force dans le communiqué de presse dans lequel ils annonçaient le recul, telles sont les principales raisons de la décision sans précédent dans la maison de la Juventus mûrie ces dernières heures. Avec la clarification de Daniela Marilungoadministrateur indépendant et membre du “Comité de contrôle et des risques” qui a justifié sa démission en invoquant “l’impossibilité d’exercer son mandat avec les sérénité et l’indépendance » aussi parce qu’elle sentait « qu’elle n’avait pas été mise en position de pouvoir pleinement ‘agir en connaissance de cause’ face à des enjeux d’une certaine complexité ».

Un choix sensationnel, Marilungo mis à part, mais par certains côtés attendu face aux accusations dont image circonstancielle sera décrit sous peu. La fin d’une époque commencée il y a 12 ans, rythmée par 9 titres de champion et deux finales de Championsqui semblait avoir alimenté le saut définitif grâce à l’achat de Cristiano Ronaldo. Mais c’est là que ça a commencé tourner. Les coûts ont augmenté, les résultats espérés sont restés dans le tiroir et puis le coup du Covid avec des revenus inversés et la nécessité pour la propriété de payer 700 millions d’euros.

Pour l’accusation, il y avait aussi autre chose à l’appui des comptes : le opérations miroirla “manœuvres salariales” avec tous les crimes qui auraient suivi. Pour reprendre les mots du directeur sportif Cherubini, récupérés par les financiers dans une note, plus-values ​​”artificielles” qu’ils apportent “bénéfice immédiat” et “amortissement de charge”. Et un “plan de relance budgétaire désastreux”. Maintenant c’est au nouvelle direction de Moule Elkanninauguré avec le directeur général Maurice Scanavino, garder les équilibres à distance en essayant de sauvegarder le côté sportif. Dans un avenir proche, même à la Juventus, il ne s’agira pas seulement de gagner.

Twitter: @andtundo





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *