January 30, 2023
Juve, quels risques d'un point de vue sportif


Le parquet fédéral a en main depuis deux jours les dossiers de l’enquête Prisma : il va évaluer s’il y a lieu de rouvrir l’enquête et la nouvelle ligne salariale pourrait être déterminante. Voici les sanctions prévues par le Code de justice du sport en cas de modification du budget : il y a aussi l’hypothèse de la relégation

Le tremblement de terre de la Juventus pourrait également avoir des effets importants d’un point de vue sportif. La question que se posent les supporters de la Juventus (mais aussi les autres…) est toujours la même : quel est le club à risque en championnat ? Immédiatement après la clôture de l’enquête Prisma, le parquet fédéral a demandé les documents, qui sont arrivés il y a à peine deux jours. Le procureur en chef Giuseppe Chiné doit maintenant les analyser, page après page, pour comprendre deux choses fondamentales : s’il y a les détails de la « procédure de révocation » de la peine qui, devant la Cour d’appel fédérale, avait acquitté les onze clubs et les 59 des dirigeants mis en examen pour l’affaire des plus-values, dont les joueurs de la Juventus, et ceux pour l’ouverture d’un nouveau dossier sur la question des accords privés entre clubs et joueurs.

scénarios sportifs

La première ligne, comme on l’a dit, s’est terminée par l’acquittement d’Agnelli, Paratici, Arrivabene, Nedved, Cherubini et du conseil d’administration de la Juventus au moment des faits (entre 2019 et 2021) car il a été jugé impossible de fixer la valeur réelle d’un joueur au point qu’une variation, même importante, de la valeur elle-même pourrait avoir valeur probante devant le tribunal. Si des écoutes téléphoniques ou des éléments prouvant l’infraction ressortent des documents du parquet de Turin (comme dans le cas de Chievo et de Cesena, seuls clubs jusqu’alors sanctionnés pour plus-values ​​: le club de Campedelli a également écopé de 3 points de pénalité à ce titre, le noir et blanc échoué avant le procès), il pourrait retourner devant la Cour fédérale. Le second volet, celui qui s’articule autour de la charte privée signée avec Ronaldo et des salaires suspendus pour le Covid mais ensuite “restitués” par d’autres joueurs, devrait être totalement inédit et pourrait déboucher sur l’ouverture d’un nouveau dossier. Si les deux circonstances se produisent et que la ligne salariale est reconnue comme un nouvel élément de la première enquête, une seule enquête contre la Juve et sa direction pourrait être menée au Tribunal fédéral.

Les risques

Les sanctions pour les infractions en matière de gestion et en matière économique, et donc pour les infractions administratives, sont régies par l’article 31 du code de justice sportive. Les scénarios sont différents. Si “la falsification de ses documents comptables ou administratifs ou toute autre activité illicite ou insaisissable” (des plus-values ​​aux salaires) a permis d’obtenir l’inscription au championnat, l’amende sera bien plus lourde. En effet, l’alinéa 2 précise que les sanctions vont de la « pénalisation d’un ou plusieurs points au classement » à « la relégation à la dernière place du classement du championnat concerné et donc le passage à la catégorie inférieure », jusqu’à l’exclusion du championnat avec affectation par le Conseil fédéral à l’un des championnats de catégorie inférieure. Si la modification des comptes n’avait pas été déterminante pour l’inscription au championnat, les sanctions (alinéa 1) se limiteraient à une lourde amende et à l’inhibition des cadres impliqués, donc sans points de pénalité, comme le demandait déjà Chiné dans la première instance.

Les salaires

Cependant, les pénalités en points ne pouvaient intervenir que pour la délivrance des salaires et des cartes privées. L’alinéa 3 de l’article 31 usuel se lit comme suit : « La société qui conclut des accords avec ses membres ou en tout cas leur verse des indemnités, des primes ou des indemnités en violation des dispositions fédérales en vigueur, est punie d’une amende allant d’un à trois fois le somme illégalement convenue ou payée, à laquelle peut s’ajouter la pénalité d’un ou plusieurs points au classement ». Et sur ce point les joueurs pourraient également être mis en cause, qui risquent une “disqualification de pas moins d’un mois”.

.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *